16.11.2015, 12:46

Attentats de Paris: la Turquie avait alerté la France à propos d'un des terroristes

chargement
L'un des assaillants avait été signalé à la police française par la Turquie.

piste L'un des terroristes français qui s'est fait exploser au Bataclan vendredi était pisté par la police turque. Elle avait même mis en garde ses homologues français, par deux fois, en décembre 2014, puis en juin 2015.

La Turquie a mis en garde à deux reprises en un an la France au sujet d'un des assaillants djihadistes qui s'est fait exploser vendredi soir à Paris. Mais la France n'aurait pas réagi.

La police turque "a informé la police française deux fois, en décembre 2014 et juin 2015" au sujet d'un des assaillants de la salle de concerts du Bataclan, a précisé lundi matin un responsable turc sous couvert de l'anonymat. "Nous n'avons toutefois jamais eu de retour de la France sur cette question", a-t-il poursuivi.

En octobre 2014, la Turquie a reçu une demande d'information de la France au sujet de quatre djihadistes présumés. Cette liste ne comprenait pas le nom du kamikaze présumé de Paris, selon cette source. La Turquie avait toutefois enquêté à son sujet car il était lié au groupe visé par les services français, a-t-elle ajouté.

Né dans la banlieue parisienne, l'assaillant a participé à la prise d'otages sanglante du Bataclan avant de se faire exploser. Il a été identifié par son empreinte retrouvée sur un doigt sectionné.

Le commanditaire pourrait avoir été identifié

La France aurait identifié le commanditaire présumé des attentats de vendredi soir. Paris évoque "une hypothèse privilégiée". Le cerveau présumé des attentats serait un Belge d'origine marocaine Abdelhamid Abaaoud, 27 ans, une figure de l'Etat islamique (EI) déjà à l'origine de plusieurs attentats ou projets d'attentats en Europe, a déclaré lundi matin une source proche du dossier.

Le nom de cet homme est apparu dans plusieurs enquêtes de l'antiterrorisme en France, notamment dans celle sur un projet d'attentat déjoué contre une salle de concerts, a précisé cette source. "Il apparaît comme susceptible d'être le commanditaire de plusieurs projets d'attentats en Europe", a-t-elle confirmé à Reuters. Le fait qu'il soit aussi le cerveau des attentats de vendredi soir qui ont fait 129 morts "est une hypothèse privilégiée", a encore fait savoir cette source.

Hollande observe une minute de silence à la Sorbonne

Une minute de silence a été observée lundi à midi partout en France et à travers l'Europe à la mémoire des victimes des attentats de Paris. Des centaines de Parisiens étaient toujours rassemblés sur la place de la République.

Le président François Hollande, accompagné de son Premier ministre Manuel Valls, a observé ce moment de recueillement dans la cour de l'université de la Sorbonne, soulignant ainsi le grand nombre de jeunes parmi les victimes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Attentats de ParisParis: près de 170 perquisitions en une nuit en France et à Molenbeek en BelgiqueParis: près de 170 perquisitions en une nuit en France et à Molenbeek en Belgique

hommageDes dessins rendent hommage aux victimes des attentats de ParisDes dessins rendent hommage aux victimes des attentats de Paris

terrorismeAttentats à Paris: deux nouveaux kamikazes identifiés dont un né en SyrieAttentats à Paris: deux nouveaux kamikazes identifiés dont un né en Syrie

controleAttentats à Paris: passer la frontière franco-suisse prendra plus de tempsAttentats à Paris: passer la frontière franco-suisse prendra plus de temps

Top