15.06.2018, 00:01
Lecture: 4min

Alliance surprise entre chiites rivaux en Irak

Premium
chargement
Certains imputent l’incendie, dimanche, dans un fief sadriste de Bagdad, d’un dépôt où se trouvaient ces urnes, comme un avertissement adressé à Moqtada Sadr par des relais pro-iraniens.
Par Georges Malbrunot

MOYEN-ORIENT Moqtada Sadr, vainqueur des récentes législatives, a conclu un pacte avec l’ancien chef de milice al-Ameri, proche de l’Iran.

C’est le dernier rebondissement, dans le feuilleton post-élections législatives du 12 mai, en vue de la désignation du prochain premier ministre. Les deux listes arrivées en tête, celle du nationaliste chiite Moqtada al-Sadr et celle d’anciens combattants antidjihadistes proches de l’Iran, ont annoncé une alliance surprise pour diriger l’Irak...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: environ 500 personnes ont manifesté à Zurich contre les mesures de protectionCoronavirus: environ 500 personnes ont manifesté à Zurich contre les mesures de protection

violencesBiélorussie: centaines de personnes arrêtées lors d’une manifestation de femmes à MinskBiélorussie: centaines de personnes arrêtées lors d’une manifestation de femmes à Minsk

tensionsThaïlande: dizaines de milliers de manifestants à Bangkok contre le gouvernementThaïlande: dizaines de milliers de manifestants à Bangkok contre le gouvernement

convalescenceL’opposant russe Alexeï Navalny se rétablit doucementL’opposant russe Alexeï Navalny se rétablit doucement

Dégâts investiguésLiban: plus de 85’000 locaux endommagés par l’explosion au port de BeyrouthLiban: plus de 85’000 locaux endommagés par l’explosion au port de Beyrouth

Top