09.11.2019, 19:43

Allemagne: le président allemand critique «l’égoïsme» américain

chargement
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier, ici en train de commémorer la chute du Mur de Berlin, ne s'est pas privé pour critiquer la politique de Donald Trump, qui lui construit un mur entre son pays et le Mexique.

Piqûre Lors des commémorations de la chute du Mur de Berlin, Frank-Walter Steinmeier, président allemand, a tancé son homologue américain pour son «égoïsme». Une critique dirigée à l’égard de l’administration Trump et du mur qu’elle fait construire à sa frontière avec le Mexique.

Le président allemand a exhorté samedi les Etats-Unis de Donald Trump à faire preuve de «respect» à l’égard de leurs alliés. Il les a appelés à tourner le dos à «l’égoïsme national», lors des cérémonies des 30 ans de la chute du Mur de Berlin.

Frank-Walter Steinmeier s’exprimait avant une série de concerts donnés samedi soir Porte de Brandebourg, qui «fut pendant si longtemps un symbole de la division de l’Allemagne». Le Mur de Berlin, érigé en août 1961 par le régime communiste est-allemand passait en effet juste devant cette Porte.

 

 

Le président, dont le rôle est essentiellement honorifique en Allemagne, a rendu hommage à tous ceux qui ont permis d’abattre ce Mur le 9 novembre 1989. Il a notamment décrit le rôle des Etats-Unis à l’époque, le «bras fort de l’Ouest», qui a contribué à fragiliser les fondations du Mur.

«Contre l’égoïsme national»

«Nous, les Allemands, nous devons beaucoup à cette Amérique. A cette Amérique en tant que partenaire dans le respect mutuel, en tant que partenaire pour la démocratie et la liberté, contre l’égoïsme national. C’est ce que je souhaite aussi à l’avenir», a estimé M. Steinmeier, dans une allusion à peine voilée au cap suivi actuellement par l’administration de Donald Trump.

 

 

Donald Trump n’a pas fait de visite officielle en Allemagne depuis son élection en 2016 et projette de construire un mur entre son pays et le Mexique. Il a tout de même salué samedi en l’Allemagne «l’un des plus précieux alliés» des Etats-Unis.

En raison des conflits au sujet des dépenses militaires ou du commerce, les relations entre l’Allemagne et les Etats-Unis n’ont jamais été aussi tendues dans la période d’après-guerre que depuis l’élection de Donald Trump.

 

 

Dans un pays marqué par un essor ces dernières années de l’extrême droite, en particulier en ex-RDA, il a déploré que «de nouveaux murs (aient) été construits dans tout le pays: des murs de frustration, des murs de colère et de haine. (…) Des murs qui font obstacle à notre cohésion».

Les commémorations des 30 ans de la chute du Mur de Berlin en images

1/9  
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AllemagneChute du Mur de Berlin: Angela Merkel appelle l’Europe à défendre la démocratieChute du Mur de Berlin: Angela Merkel appelle l’Europe à défendre la démocratie

technologiesTrente ans après sa chute, le Mur de Berlin reconstruit en réalité virtuelleTrente ans après sa chute, le Mur de Berlin reconstruit en réalité virtuelle

anniversaireLa chute du mur de Berlin en musique: la «playlist» des chansons et perfs musicales liées à cet événementLa chute du mur de Berlin en musique: la «playlist» des chansons et perfs musicales liées à cet événement

Chute du murBerlin 1989: chronique d’un jour historiqueBerlin 1989: chronique d’un jour historique

anniversaireSymbole de la Guerre froide: cinq choses à savoir sur le Mur de BerlinSymbole de la Guerre froide: cinq choses à savoir sur le Mur de Berlin

Top