10.11.2020, 11:28

Santé: désactiver ce gène augmente l’envie de faire du sport

chargement
Les souris dont le gène a été désactivé étaient plus enclines à faire de l'exercice (illustration).

Découverte Des scientifiques américains sont parvenus à diminuer l’appétit et à accroître le niveau d’exercice des souris en désactivant un gène dans leur cerveau.

Modifier un gène dans notre cerveau pourrait-il faire de nous des athlètes? Des chercheurs de l’Etat du Maryland, aux Etats-Unis, ont mis en évidence le lien entre un gène bien précis situé dans les neurones et le niveau d’appétit et d’exercice physique chez les souris. 

Menée par le National Health Institute, l’étude en question a permis de modifier le comportement alimentaire des rongeurs en actionnant ou en désactivant ce gène.

Comme l’explique le portail d’informations Futura-Sciences, les souris chez qui le gène avait été désactivé ont montré un attrait plus faible que d’habitude envers des aliments appétissants. Au contraire, elles ont fait preuve d’une plus grande volonté de bouger et «faire du sport».

 

 

Le gène Prkar2a régule le circuit neuronal habénulaire. Ce dernier aurait potentiellement des implications dans la motivation, le processus de récompense, mais aussi dans les addictions ou la dépression.

Encore mal connu, ce circuit cérébral intéresse aujourd’hui grandement les scientifiques pour lutter contre les maladies liées à l’alimentation. Il faudra cependant tester plus largement ses effets en laboratoire avant de pouvoir réaliser de telles études sur les humains.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

santéJournée de l’obésité: les hommes nettement plus touchés que les femmes par le surpoidsJournée de l’obésité: les hommes nettement plus touchés que les femmes par le surpoids

ObésitéObésité: trois quarts des Suisses sont contre une taxe sur le sucre ou les aliments grasObésité: trois quarts des Suisses sont contre une taxe sur le sucre ou les aliments gras

DodoSanté: notre façon de dormir influence nos habitudes alimentairesSanté: notre façon de dormir influence nos habitudes alimentaires

Bien dormir pour bien manger

Un bon sommeil permettrait de garder un comportement alimentaire sain. À l'inverse, mal dormir peut réduire l'appétit...

  07.08.2020 10:43

AlimentationSanté: l'abus d'aliments ultra-transformés accroît le risque de mortalitéSanté: l'abus d'aliments ultra-transformés accroît le risque de mortalité

EtudeSanté: un décès sur cinq lié à une mauvaise alimentationSanté: un décès sur cinq lié à une mauvaise alimentation

Top