08.10.2018, 21:11

Les données de 500'000 utilisateurs rendues accessibles, Google ferme son réseau social Google+

chargement
Le nom, l'adresse de courriel, l'activité professionnelle, le sexe et l'âge ont été exposés.

danger Une faille de sécurité a potentiellement exposé durant 3 ans les données d'un demi-million d'utilisateurs de Google+, le réseau social de Google qui a, dans un premier temps, caché le problème, avant de fermer définitivement son application.

Google a annoncé lundi que les données personnelles de 500'000 utilisateurs de Google+ pourraient avoir été accessibles à des développeurs extérieurs. Il a ajouté que le réseau social allait être fermé pour les particuliers.

Une faille logicielle dans Google+ a exposé les données personnelles d'utilisateurs à des développeurs extérieurs entre 2015 et mars 2018, date à laquelle une enquête interne a permis de découvrir le problème et de le corriger, a auparavant rapporté le Wall Street Journal (WSJ), en s'appuyant sur des sources anonymes et des documents internes.

Les données concernées par la faille portent sur des champs optionnels dans les profils enregistrés sur Google+, comme le nom, l'adresse de courriel, l'activité professionnelle, le sexe et l'âge, a précisé Google.

"Nous n'avons découvert aucun élément laissant supposer que le moindre développeur avait connaissance de ce problème ou avait détourné l'interface de programmation (API) et nous n'avons découvert aucun élément prouvant que la moindre donnée de profil avait été détournée", a dit Google.

 

 

Problème dissimulé

Google a choisi dans un premier temps de ne pas révéler ce problème en partie pour ne pas éveiller les soupçons des autorités, a affirmé le WSJ.

Le journal fait état d'une note rédigée par les services juridiques de l'entreprise et transmise à ses dirigeants. D'après le WSJ, cette note met en garde sur le fait que la divulgation de ce problème susciterait probablement "un intérêt immédiat des autorités réglementaires" et entraînerait des comparaisons avec le détournement de données personnelles d'utilisateurs de Facebook par le cabinet de conseil politique Cambridge Analytica.

Un comité interne a alors pris la décision de ne pas informer les utilisateurs et le directeur général de Google, Sundar Pichai, a été informé de ce choix, rapporte le WSJ.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Réseaux sociauxFacebook: la récente faille de sécurité a touché cinq millions d'EuropéensFacebook: la récente faille de sécurité a touché cinq millions d'Européens

TechnologiesWhatsApp: une faille permet de lire et modifier des messages envoyés par d’autres utilisateursWhatsApp: une faille permet de lire et modifier des messages envoyés par d’autres utilisateurs

menaceRéseaux sociaux: Twitter conseille à ses 330 millions d'utilisateurs de changer leur mot de passe à cause d'une faille de sécuritéRéseaux sociaux: Twitter conseille à ses 330 millions d'utilisateurs de changer leur mot de passe à cause d'une faille de sécurité

Twitter: modifiez votre mot de passe

La sécurité de 330 millions de comptes Twitter est menacée. C'est le réseau social lui-même qui conseille à ses...

  03.05.2018 22:27

InformatiqueInformatique: Apple corrige en urgence l'importante faille de sécurité qui touche MacOS High SierraInformatique: Apple corrige en urgence l'importante faille de sécurité qui touche MacOS High Sierra

CYBERSÉCURITÉCyberattaques: faille de Windows exploitée par le virusCyberattaques: faille de Windows exploitée par le virus

Top