Facebook: non, partager les messages qui circulent ne protège pas vos données personnelles

chargement

Réseaux sociaux Depuis quelques jours, un nouveau message censé protéger les données personnes des utilisateurs circule sur Facebook. Mais copier-coller ce statut ne sert à rien. On vous explique pourquoi.

 15.01.2021, 09:51
Cette nouvelle arrivée de posts a suivi l'annonce de la nouvelle politique de partage de données entre Facebook et WhatsApp.

«Demain commence la nouvelle règle Facebook qui permet d’utiliser vos photos! La date limite est aujourd’hui. Tout ce que vous avez posté pourra être publié à partir d’aujourd’hui, même des messages supprimés.» Si vous êtes sur le réseau social, vous êtes sans doute tombé récemment sur un post similaire d’un ami qui déclare ne pas donner l’autorisation à utiliser ses images, informations et autres messages grâce à un simple copier-coller sur son mur.

 

Un exemple de message partagé actuellement sur Facebook:

 

Or, partager ces messages ne vous protège pas contre l’utilisation de vos données personnelles. Dès l’inscription sur le réseau social, vous autorisez Facebook à récolter des données personnelles sur vous. Si vous demeurez propriétaire des contenus et disposez de droits de propriété intellectuelle, comme indiqué dans les conditions générales d’utilisations, vous accordez au réseau social des «Licences», c’est-à-dire des autorisations légales, pour utiliser ce contenu.

 

Ce que vous acceptez au moment de l’inscription sur Facebook:

 

La dernière révision de la politique d’utilisation des données de Facebook remonte d’ailleurs au 21 août 2020 et celle des conditions d’utilisation au 20 décembre 2020, et non au mois de janvier 2021.

Parfois remise au goût du jour – par l’ajout par exemple de «Dans la confusion autour du Covid-19 –, ce type de publication circule en réalité depuis plus de dix ans. Ces derniers jours, l’annonce de la nouvelle politique de partage de données entre Facebook et WhatsApp a suscité cette nouvelle arrivée de posts.

A lire aussi : Messagerie: WhatsApp partagera plus de données avec Facebook, qu’est-ce que ça change?

Pour mieux protéger vos données personnelles, vous pouvez adapter vos paramètres de confidentialité. Pour par exemple décider qui peut voir ou non vos publications ou qui peut vous trouver à l’aide de votre email ou votre numéro de téléphone. Si cela ne vous suffit pas, il vous reste toujours l’option de la suppression du compte.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Protection des donnéesMessagerie: WhatsApp partagera plus de données avec Facebook, qu’est-ce que ça change?Messagerie: WhatsApp partagera plus de données avec Facebook, qu’est-ce que ça change?

Présidentielle américaine: Facebook bloque le compte de Trump pour une durée indéterminéePrésidentielle américaine: Facebook bloque le compte de Trump pour une durée indéterminée

technologieRéseaux sociaux: Facebook va lancer son fil d’actualités au Royaume-Uni en janvierRéseaux sociaux: Facebook va lancer son fil d’actualités au Royaume-Uni en janvier

CensureRéseaux sociaux: Facebook retire des pages liées à un ex-conseiller de Trump pour «désinformation»Réseaux sociaux: Facebook retire des pages liées à un ex-conseiller de Trump pour «désinformation»

ElectionsPrésidentielle américaine: Facebook prêt à sévir contre la désinformation sur les résultatsPrésidentielle américaine: Facebook prêt à sévir contre la désinformation sur les résultats

Top