07.08.2019, 20:49

Environnement: l’empreinte carbone d’une trottinette électrique louée serait plus élevée que celle d’un bus

chargement
Les chercheurs américains ont calculé la quantité de CO2 émise par une trottinette électrique dans l'ensemble de son cycle de vie. (Illustration)

Mobilité Selon une recherche américaine, l’impact environnemental des trottinettes électriques en libre-service serait plus élevé que celui des bus. Leur bilan carbone s’explique en particulier par leur fabrication, leur importation et les tâches de recharge.

Tout comme les vélos électriques, les trottinettes électriques en libre-service ont connu un véritable boom dans les centres urbains suisses. Selon une étude américaine publiée vendredi dernier, elles ne seraient pourtant pas plus respectueuses de l’environnement que des moyens de transport comme le bus.

D’après des chercheurs de l’Université de la Caroline du Nord, les trottinettes électriques émettent 202 grammes de gaz à effet de serre par passager et par mille parcouru, ce qui équivaut plus ou moins à 1,6 kilomètre. Un taux plus élevé que celui d’un bus, qui émet 82 grammes selon l’étude.

 

 

«Nous avons voulu regarder l’impact environnemental au-delà de ce que l’on voit en tant qu’utilisateur», explique Jeremiah Johnson, professeur en ingénierie environnementale et coauteur de l’étude, à la chaîne de télévision CBS. L’équipe de recherche a donc pris en compte l’ensemble du cycle de vie de la trottinette électrique.

Fabrication polluante

Sur ces 202 grammes, la moitié est liée aux matériaux et à la fabrication, explique Euronews. Les trottinettes électriques fonctionnent grâce à des batteries au lithium, un minéral dont l’extraction demande beaucoup d’énergie. Et la plupart sont importées de Chine en avion. En Suisse, 92% des machines proviennent d’ailleurs de ce pays, indiquait l’Administration fédérale des douanes en juin.

A lire aussi : Mobilité: 20 fois plus de vélos et de trottinettes électriques en 10 ans

43% du bilan écologique est dû aux tâches de recharges quotidiennes réalisées par les loueurs, nommés «juicers», qui récupèrent les engins et se déplacent souvent en camionnette. La charge en elle-même ne représente que 4,7% des 202 grammes de CO2.

Durée de vie estimée à 28,8 jours

Dernier point: à cause des matériaux utilisés et des actes de vandalisme à leur égard, les trottinettes ont une durée de vie très limitée. Elle serait de 28,8 jours d’utilisation en moyenne, selon le magazine Quarz qui a examiné 129 appareils déployés au Kentucky en août 2018.

Aux Etats-Unis, près de 85’000 trottinettes électriques peuvent être louées dans plus de 100 villes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MobilitéTrottinettes et vélos en libre-service: des écarts de prix importants à travers la SuisseTrottinettes et vélos en libre-service: des écarts de prix importants à travers la Suisse

SuccèsMobilité: 20 fois plus de vélos et de trottinettes électriques en 10 ansMobilité: 20 fois plus de vélos et de trottinettes électriques en 10 ans

TendanceMobilité: les CFF proposent des trottinettes électriques en libre-serviceMobilité: les CFF proposent des trottinettes électriques en libre-service

Revue de presseDu CO2 polluant dans notre Coca, les trottinettes renversantes ou les vacances de Federer… l’actu suisse vue du reste du mondeDu CO2 polluant dans notre Coca, les trottinettes renversantes ou les vacances de Federer… l’actu suisse vue du reste du monde

Top