14.01.2021, 00:01
Lecture: 6min

Coronavirus: les robots compagnons connaissent un regain d’intérêt en temps de pandémie

Premium
chargement
En Inde, un robot prend la température à l’entrée d’un bureau de vote, à Kochi, dans l’Etat du Kerala.
Par Julie Jammot, avec Rob LEVER, à Washington

Succès La pandémie a aggravé l’isolement des personnes âgées, relançant l’intérêt pour les robots d’accompagnement. Les fabricants tentent toutefois de modérer les attentes de leur public en quête d’humanoïdes et de peluches toujours plus interactives.

«La pandémie a été un accélérateur pour nous, c’est presque notre raison d’être aujourd’hui», note Antoine Bataille, fondateur de Cutii, un robot mobile à écran. Celui-ci a été présenté pour la deuxième fois au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, le grand rendez-vous de l’électronique et des technologies, qui s’est ouvert en ligne lundi.

Cutii permet aux utilisateurs de participer à des activités à distance (jeux, cours de gym, etc.) et de parler à leurs proches en visioconférence, sur commande...

À lire aussi...

AllemagneCoronavirus: qui est le couple derrière le vaccin de Pfizer-Biontech?Coronavirus: qui est le couple derrière le vaccin de Pfizer-Biontech?

MesuresCoronavirus: face aux incertitudes du variant, la Suisse referme cinq semainesCoronavirus: face aux incertitudes du variant, la Suisse referme cinq semaines

PandémieCoronavirus: reconfinement général au Portugal à partir de vendrediCoronavirus: reconfinement général au Portugal à partir de vendredi

PandémieCoronavirus: qu’est-ce qui reste ouvert après les décisions du Conseil fédéral?Coronavirus: qu’est-ce qui reste ouvert après les décisions du Conseil fédéral?

live
PandémieCoronavirus: les commerces non essentiels devront fermer à partir de lundiCoronavirus: les commerces non essentiels devront fermer à partir de lundi

Top