18.08.2016, 13:45

Australie: des chercheurs ont découvert d'immenses poissons rouges

chargement
Le docteur Stephen Beatty mène un combat acharné contre ces poissons rouges et autres carpes invasives.

menace Des scientifiques de l'université Murdoch de Perth tentent tant bien que mal de mettre fin à une invasion de poissons qui menacent l'écosystème de la région. Ces mutants ne sont autres que d'inoffensifs poissons rouges d'aquarium qui ont été relâchés dans la nature, avant de se reproduire, de grossir et de prendre le dessus sur la plupart des espèces qui vivent naturellement dans la région.

Ils sont plutôt beaux, avec leurs couleurs orange ou jaune vif. Mais ils sont pourtant extrêmement dangereux. Pas pour l'homme, ce ne sont jamais que de gros poissons rouges qui peuvent peser au plus deux kilos. 

Ils sont pourtant en train de coloniser les eaux douces de la région de Perth, dans le sud-ouest de l'Australie, et de prendre le dessus sur les espèces endogènes qui vivent là depuis des centaines d'années. 

Selon la chaîne australienne ABC, des chercheurs de l'université Murdoch de Perth s'en préoccupent depuis 12 ans déjà. Et le docteur Stephen Beatty assure que, pour la plupart, il s'agit de modestes poissons rouges d'aquarium qui ont été relâchés dans la nature par des propriétaires qui voulaient s'en séparer. "Ils les ont peut-être juste déposés dans des mares, en ne pensant pas mal faire. Mais ils oublient que ces mares sont reliées au réseau de rivières de la région et qu'ils pouvaient très vite envahir toute la région."

 

Les problèmes qu'ils peuvent causer une fois installés sont nombreux. Ils se nourrissent notamment du substrat qui tapisse le fond des rivières et qui permet à de nombreux organismes vivants de survivre. En brassant la vase, ils favorisent la prolifération des algues et ils mangent les oeufs des autres poissons. Ces poissons rouges sont aussi souvent porteurs de maladies.

Tout l'écosystème déséquilibré

Or, les poissons d'eau douce australien, généralement assez petits, mangent par exemple des quantités de larves de moustiques qui prolifèrent sans ces prédateurs naturels.

 

Cela fait plusieurs années que les équipes de l'université Murdoch tentent de contenir l'invasion des poissons-mutants. En 2013, elles avaient posté sur leur page Facebook une photo d'une impressionnante carpe d'élevage pesant une dizaine de kilos et retrouvée en pleine nature.

 

 

S'ils sont parvenus à éradiquer ces carpes dans certains secteurs, ils doivent faire face régulièrement à de nouvelles invasions. Le docteur Beatty recommande donc à tous les propriétaires de poissons rouges qui veulent s'en débarrasser de les rapporter au magasin ou de les euthanasier "humainement" en les congelant...


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EpoustouflantUn drone a filmé le spectaculaire effet d'une otarie sur un banc de poissonsUn drone a filmé le spectaculaire effet d'une otarie sur un banc de poissons

Bouh!Louisiane: Lance Burgos s'attendait à sortir un gros poisson-chat, il tombe sur un alligatorLouisiane: Lance Burgos s'attendait à sortir un gros poisson-chat, il tombe sur un alligator

InsoliteAustralie: une otarie fait la sieste dans les toilettes du cimetièreAustralie: une otarie fait la sieste dans les toilettes du cimetière

OuchAustralie: un kangourou lui saute dessus et fait sauter ses implants mammairesAustralie: un kangourou lui saute dessus et fait sauter ses implants mammaires

Top