11.03.2020, 15:30

Vigne et nature s’exposent à Sierre et à Salquenen

chargement
L’objectif des vignerons aujourd’hui est de favoriser au maximum la biodiversité à l’intérieur et dans les alentours des parcelles.

Culture Un nouvel accrochage comporte deux volets. Le premier interroge au Musée du vin à Sierre les différentes facettes de la relation entre vigne et nature. Le second, à Salquenen, traite du parc viticole Pfyn-Finges.

Ce sont sous tous leurs angles que seront abordées la vigne et la nature depuis le 14 mars jusqu’au 29 novembre. Le Musée du vin et le Parc naturel Pfyn-Finges partageront en effet, par le biais de présentations dans deux localités, leurs connaissances et leurs réflexions.

En compagnie de Mélanie Hugon-Duc, commissaire de l’exposition intitulée «Entre les lignes de la culture» montée à Sierre, découvrez quelques bonnes raisons de s’informer et de questionner.

Préoccupations écologiques: une thématique qui s’inscrit dans l’air du temps

L’inquiétude liée au réchauffement climatique, le boom de la viticulture biologique, les réactions des consommateurs face aux produits de synthèse sont d’actualité. «En quoi la vigne est-elle encore naturelle? Comment et jusqu’où allons-nous réintégrer la nature dans la vigne? Quelle est la relation du vigneron avec son environnement? Le Musée du vin a choisi d’explorer ces questions.» Sans bien sûr prendre parti.

Recherche interdisciplinaire: de nombreux spécialistes à l’œuvre

Le traitement du dossier apporte un éclairage complet et actuel qui devrait plaire au public.

Chaque discipline a apporté sa pierre à l’édifice.
Mélanie Hugon-Duc, commissaire de l’exposition au Musée du vin

Sous la houlette de la directrice du Musée du vin, Anne-Dominique Zufferey, différents chercheurs ont officié. Un ingénieur agronome, des historiens, un Valaisan spécialisé dans la protection des plantes, le président de Vitival, un biologiste, un ampélologue et un géographe ont notamment œuvré.

«Chaque discipline a apporté sa pierre à l’édifice. Une publication à paraître le 30 octobre réunira d’ailleurs toutes les contributions.» Des conférences et des balades compléteront les présentations.

Trois étages d’exploration: une riche ambiance scénographique

Au Musée du vin à Sierre, l’exposition joue sur trois niveaux. «Au sous-sol, le visiteur s’intéressera aux données récentes des sciences naturelles sur le sol, la faune, la flore, les cépages et l’évolution du climat.»

Au premier étage, il s’immergera dans les perceptions de la nature au fil du temps, révélées par les méthodes de culture, la promotion du vin et les médias.

«Les combles ouvriront un espace de réflexion sur les paradoxes d’une vision du monde qui sépare nature et culture.»

Un vignoble pionnier: une histoire détaillée

Le second volet à Salquenen retrace l’histoire d’un vignoble particulier, exemplaire et pionnier dans sa relation à la nature, à savoir le parc viticole Pfyn-Finges. Dans ces vignes situées en lisière de la zone protégée du bois de Finges, on a commencé à lutter contre le déclin de la biodiversité dès les années 80.

 

Infos pratiques

L’exposition sera visible au Musée du vin du mercredi au vendredi de 14 à 18 heures et samedi et dimanche de 11 à 18 heures. Le Centre nature et paysage à Salquenen sera accessible du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 heures et de 14 à 17 heures.

 

En savoir plus: les infos


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ExpositionSierre: «Le Docteur Wuilloud» au Musée du vinSierre: «Le Docteur Wuilloud» au Musée du vin

ExpositionSierre: écouter le bruit du vin au muséeSierre: écouter le bruit du vin au musée

cultureSierre: le Musée valaisan du vin inaugure "Forain for ever", une expo qui déménageSierre: le Musée valaisan du vin inaugure "Forain for ever", une expo qui déménage

Top