10.02.2020, 20:30
Lecture: 11min

Vernissage d’album et baptême de la scène: il y a du Renaud dans Gérald Métroz

Premium
chargement
Gérald Métroz et ses musiciens ont fait vibrer les 400 personnes venues à Martigny.

Reconversion L’ex-agent sportif Gérald Métroz vernissait son premier EP dimanche soir à Martigny. Nonante minutes d’un cœur à cœur avec un public qui a ovationné ce baptême du feu.

Il claque des bises, on l’embrasse, il donne l’accolade, on lui sert la pince. Tout juste sorti de scène, Gérald Métroz est submergé de marques d’affection. Si le perfecto lui donne des airs de rock star, il n’en a pas la posture. Ses fans, il les connaît chacun par leur prénom. Ils étaient tous là dimanche soir pour le vernissage de son premier EP de cinq titres sobrement baptisé «On».

 

À lire aussi...

DestinElles lui ont tiré le portrait: Gérald Métroz, si entier qu’il a renoncé à être un homme deboutElles lui ont tiré le portrait: Gérald Métroz, si entier qu’il a renoncé à être un homme debout

interviewGérald Métroz: «Le hasard et la chance m’ont souvent tendu la main comme autant d’opportunités à saisir»Gérald Métroz: «Le hasard et la chance m’ont souvent tendu la main comme autant d’opportunités à saisir»

interviewGérald Métroz: «J’arrête le métier d’agent pour mener à bien deux projets personnels»Gérald Métroz: «J’arrête le métier d’agent pour mener à bien deux projets personnels»

Top