23.02.2020, 20:00

Valais: les cortèges de carnaval sous le soleil et sous une pluie de confettis

chargement
1/76  

Festivités La météo était de la fête pour ce week-end de carnaval. Retour sur des défilés qui ont attiré la grande foule dans plusieurs endroits du canton, entre record d'affluence et bonne humeur.


La cuvée 2020 de carnaval est marquée par une météo printanière. Ce week-end, vestes, gants et bonnets sont tombés pour faire place aux masques, costumes et grimages. Dans plusieurs endroits du Valais, les traditionnels défilés ont attiré la foule des grands jours, notamment à Sion.

A Monthey, le cortège s’est déroulé à l’envers pour le plus grand plaisir du nombreux public. Bagnes et son cinéma, Saint-Maurice, qui a fait un saut dans le temps, Martigny endiablé et Evolène avec ses empaillés ont aussi connu un beau succès, entre samedi et lundi.

Retour en images sur les beaux moments d’une fête qui réserve encore quelques rendez-vous marquants jusqu’à mardi.

 

Monthey: un cortège à la renverse

C’est sous une pluie de confettis que les quelques 43 210 carnavaleux se sont retrouvés dimanche après-midi dans les rues de Monthey. Des chars, des musiciens, des guggenmusiks et des danseurs ont animé la ville de 14h30 à 16h30.

Et pour changer du parcours habituel et suivre le thème, cette année, c’est à la renverse que le cortège a débuté. «Il s’élance sur la Place Centrale pour finir sur l’Avenue de l’Industrie», raconte Charly Vernaz, président du carnaval. «Pour nous, ce moment est l’apothéose du carnaval». Trois groupes de speakers ont participé au défilé pour commenter et faire rire les visiteurs.

Le cortège de Monthey a attiré plus de 43000 personnes dimanche. © Keystone

 

Bagnes: comme sur un grand écran

«Pirate des Caraïbes», «Sister Act» ou encore «Harry Potter»: Carnabagnes a fait son cinéma ce samedi après-midi au Châble. Au total, 11 chars des jeunesses de la région ont défilé, tous en référence à un film populaire.

Les petits Chablaisiens, eux,  étaient déguisés en paquet de popcorn ou en claps de cinéma. Et pour animer ce joyeux cortège, les guggenmusiks la Niouguen’s d’Yverdon et Eksapette de Sion étaient venues prêter main forte à la Chenegouga de Carnabagnes. Gare aux lancers de confettis et de popcorn!

Le cortège relatant le monde du cinéma  a enchanté petits et grands samedi au Châble. © Le Nouvelliste

 

Sion: un record d’affluence

Fougueux, les Gugg’Dragons de Chermignon ont ouvert le grand cortège de Sion ce samedi. Grâce au temps particulièrement ensoleillé, il y avait encore plus de monde que les années précédentes. «Nous avons été un peu surpris par le nombre de spectateurs présents: 43’000 pour le cortège d’aujourd’hui», estime Yoann Schmidt, président de la manifestation.

«Pour la 45ème édition, nous avons  invité des représentants de nos carnavals jumelés de France et de Belgique à défiler avec nous», ajoute celui qui fêtait sa 10e année ent tant que président.

Douze chars et 22 guggenmusiks ont pris part à ce défilé carnavalesque. Les costumes colorés, inspirés par l’imaginaire du cinéma, ont ravi les nombreux enfants présents.

Douze chars, des costumes colorés et un temps splendide ont fait du défilé de Sion une belle réussite. © Antonin Maudry

 

Martigny: une fête endiablée au Bourg

C’est avec le sourire aux lèvres que les visiteurs admiraient le défilé dimanche après-midi à Martigny-Bourg. Vingt chars et vingt guggenmusiks ont animé cette journée carnavalesque grâce à leurs prestations d’enfer.

«Nous avons de la chance d’avoir une météo aussi parfaite pour fêter notre 51e édition», explique Gaylord Saudan, président du carnaval. En effet, le soleil ainsi que la bonne ambiance ont amené de nombreux curieux à participer au cortège qui s’est lancé dans les rues du Bourg à partir de 14h30.

Tous les participants, déguisés ou non, semblaient ravis du résultat et se réjouissent déjà de l’année prochaine pour remettre une couche.

Un défilé d’enfer dans les rues du Bourg, qui a passé en revue l’actualité. © Héloïse Maret

 

Evolène: jour de sortie pour les empaillés

Les cloches ont sonné la fin de la messe et l’arrivée des empaillés et des peluches à Evolène ce dimanche matin. Ils ont paradé dans le village, accompagnés par la guggenmusik La Frénégonde de Semsales, le groupe irlandais Absolutely Legless et quelques chars. Les costumes traditionnels évolénards intriguent plus qu’ils n’effraient, et le soleil a encouragé les locaux et les touristes à aller à leur rencontre.

Des costumes qui intriguent. Tout le charme du carnaval d’Evolène. © Fahny Baudin

 

 

Saint-Maurice: retour au temps d’Obélix

Les Gaulois ont enfilé leurs plus beaux vêtements et ont défilé dans la Grand-rue d’Agaune lors du cortège satirique de St-Maurice. Manon Clerc-Pasquier a profité de ce rendez-vous festif pour sortir en famille: «C’est impressionnant de voir le travail qu’il y a derrière tout ça».

La musique, les animations pour les enfants et le banquet Agaunois ont charmé tous les visiteurs. «Notre but est de faire rire les petits et grands durant quelques heures», conclut Amado Gonzalez, président du carnaval.

Cloé Vianin et Angélique Werlen

 

Comme au temps des Gaulois du côté de Saint-Maurice. © Le Nouvelliste

A lire aussi : Elles ont entre 17 et 70 ans, elles ont été miss carnaval de Monthey et elles font encore la fête


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top