18.09.2018, 17:00

«Ce que j'aime à Martigny, c'est...»

chargement
 Nicole Mottet, à Martigny-Bourg, un endroit convivial où elle aime venir passer du bon temps.

Ma ville Nicole Mottet, connue pour ses créations textiles, se plaît beaucoup dans sa région et aime se ressourcer dans des endroits qu’elle apprécie.

Elle est  connue loin à la ronde grâce à son atelier de création textile situé au cœur de Martigny, pour la vie de tous les jours, le monde du travail ou le théâtre. Nicole Mottet est très impliquée dans la vie locale et culturelle, elle a ouvert à Martigny le premier espace de coworking du Valais il y a plus de cinq ans et tient aussi un dépôt-vente d’accessoires et vêtements de seconde main.

Ce qui fait la richesse de votre ville?

J’aime Martigny, c’est près de tout, et sa taille est idéale, ce n’est pas un petit village ni une grande ville. J’apprécie de pouvoir tout faire à pied. Et Martigny est aussi proche de la France et de l’Italie. Il y règne une bonne ambiance, et c’est là que j’ai la plupart de mes amis.

Une curiosité architecturale ou un endroit pittoresque que vous aimez faire découvrir?

J’emmène parfois à la chapelle de la Bâtiaz des amis qui ne la connaissent pas.  Elle est située contre le rocher, à côté de la Dranse, en contrebas. En plus, il y a le vieux pont de la Bâtiaz à traverser. Dans cette chapelle, il y a aussi la magnifique collection d’ex-voto. Lorsque j’ai fait les costumes pour le film sur la débâcle du Giétro, je me suis inspirée de ce mur d’ex-voto.

Le bistrot dans lequel vous aimez vous rendre pour l’apéritif?

J’ai redécouvert le Bourg. C’est un quartier très sympa! J’ai suivi quelques Jeudi Jazzy. Je suis impressionnée de voir comme cet endroit est vivant. Il y a les terrasses le long de la rue, il y a un côté vacances d’été. Au Bourg, les gens sont authentiques, on ne frime pas, c’est convivial. Je n’y ai pas un stamm particulier, il n’y a que des bonnes tables.

Le lieu où vous appréciez de vous ressourcer?

Les jardins de la Fondation Pierre Gianadda. J’ai découvert qu’ils étaient ouverts au public le soir. C’est magique! Il y a peu de monde, car peu de gens savent qu’on peut y aller en soirée. Sinon, pour me ressourcer, le meilleur moyen, c’est de marcher. J’aime monter au château de la Bâtiaz, et quand j’en ai le courage, je vais jusqu’à Plan-Cerisier, et, en redescendant, je fais un arrêt à la Fromathèque.

La manifestation qui vous séduit?

Pour moi, la plus belle, c’est le Festival des cinq continents, qui est le symbole de l’ouverture, un espace de partage et de rencontres, avec la musique qui fait le lien. C’est une belle fête, et qui dure depuis longtemps.

Ce que vous aimeriez voir évoluer?

Je trouverais bien que l’on crée un marché à Martigny-Bourg le dimanche matin: il serait animé par les commerçants du quartier, on y inviterait des artisans, on pourrait le faire une fois par mois. Je lance l’idée, comme ça…

A lire aussi : Avant-première du film "1818 ou la débâcle du Giétro" au Festival international du film alpin des Diablerets

 


Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

VisiteA Pinsec, plus de 500 outils racontent les métiers d’autrefoisA Pinsec, plus de 500 outils racontent les métiers d’autrefois

DécouverteDes savoir-faire ancestraux mis en lumièreDes savoir-faire ancestraux mis en lumière

Découvrir son paysChamoson et Ovronnaz présentent un programme d’animation communChamoson et Ovronnaz présentent un programme d’animation commun

Un été entre Chamoson et Ovronnaz

Les vacanciers mais aussi les Valaisans peuvent choisir chaque semaine des activités très différentes en plaine et en...

  03.08.2020 15:30

LoisirsMartigny: l’Open Air Cinéma commence ce mardi à l’amphithéâtre du VivierMartigny: l’Open Air Cinéma commence ce mardi à l’amphithéâtre du Vivier

PatriotiqueFête nationale: de nouvelles manifestations ont été imaginéesFête nationale: de nouvelles manifestations ont été imaginées

Top