05.11.2019, 18:00

Une nuit pour rêver, rire et frissonner dans les musées valaisans

chargement
La Nuit valaisanne des musées accueille sept nouvelles institutions cette année, un succès qui ne se dément pas.

Manifestation Le Valais se met en quatre ce samedi pour la 14e Nuit des musées. De Saint-Gingolph au Lötschental, 38 institutions ouvriront gratuitement leurs portes. L’occasion de découvrir des pépites méconnues du patrimoine cantonal et de faire le plein d’expériences.

Vous le sentez ce frisson vous remonter l’échine? Franchir de nuit les portes d’un musée a un petit côté subversif. Vous avez l’âme transgressive? Alors n’hésitez plus. L’Association valaisanne des musées (AVM) a invité 38 institutions à dévoiler ce samedi leurs trésors plus ou moins bien gardés, de Saint-Gingolph à la vallée de Conches. «C’est l’occasion pour des musées plus excentrés de se faire connaître et pour le public d’échanger plus directement», s’enthousiasme Mélanie Roh, secrétaire générale de l’association et coordinatrice de la manifestation.

Nouveauté de cette 14e édition de la Nuit des musées: les transports publics sont gratuits, moyennant le port d’un bracelet disponible à l’entrée de chaque musée partenaire. En 2018, plus de 10 000 noctambules s’étaient laissés séduire par le concept. «On espère faire aussi bien cette année!» Au vu de la richesse du programme proposé avec près de 140 activités et 24 expositions temporaires, on se dit que le pari est déjà gagné.

De la gourmandise

Cette 14e édition a décidé de soigner les palais des visiteurs et fait la part belle à la gastronomie avec 35 stands de nourriture et autres agapes gouleyantes. Au Musée de Bagnes (Châble) qui accueille une exposition sur la raclette, une dégustation de fromages crus d’alpage est proposée dès 19 heures sous l’expertise de Martine Jaques-Dufour, coordinatrice du Projet de développement régional (PDR) du Grand-Entremont.

A Martigny, le Musée des sciences de la terre marie harmonieusement géologie et vin dans son accrochage actuel avec en prime une découverte des crus de la cave Gérald Besse. A Sierre et Salquenen, en marge de l’exposition dédiée au Docteur Wuilloud, figure incontournable de la viticulture du XXe siècle en Valais, le Musée du vin permettra de goûter des cépages introduits par ce personnage truculent ainsi que quelques-unes de ses recettes favorites.

De la féerie et des frissons

La nuit a un charme auquel il est difficile de résister. Le mystère s’invite au cœur d’une noirceur qu’on subodore insondable. L’occasion rêvée de voyager au cœur des constellations comme le propose le Planétarium de Sion dès 16 heures sur le site des Creusets ou d’observer le firmament depuis le Prélet de Valère dès 20 heures.

Sur le Haut-Plateau, la Fondation Opale, porte-drapeau de l’art aborigène, s’associe auMusée du Grand Lens en mettant sur pied un parcours conté aux flambeaux, trait d’union entre le peuple des montagnes et celui du bush australien. Côté frisson, Dracula ne pouvait décemment manquer pareille fête lui qui hante le Château de Saint-Maurice. Soupe et films de vampire au menu. Quant au Musée Olsommer de Veyras, il déroule le tapis rouge au mentaliste et magicien Christophe Ambre, véritable maître de l’illusion. Inscriptions obligatoires au 078 820 62 56.

A lire aussi : Après Petzi, au tour de Dracula d’investir le Château de Saint-Maurice

 

 

Des notes à foison

Si le didjeridoo envoûtera le public à Lens, les cuivres de Marko Markovic enflammeront et feront danser la Ferme-Asile à Sion. Neuf musiciens venus tout droit des Balkans, à la folle énergie, qui feront vivre le folklore gitan. A Haute-Nendaz, c’est une fanfare plus classique qui sera à l’honneur à l’espace Nînd’art. La Liberté de Salins est une alerte centenaire qui mérite bien un coup de projecteur avec notamment la diffusion d’un film sur son histoire ponctuée d’interludes musicaux.

 

 

Le chant choral sera roi à Isérables grâce à l’ensemble La Thérésia qui se produira devant l’église puis à la salle de gymnastique. A Ayent, le Musée des bisses dont le nom a fait le tour du monde grâce au nouveau billet de 100 francs fera quant à lui dialoguer les sonorités électro-transcendantes de Mahadev Cometo avec les peintures holocinétiques de K-Soul.

A lire aussi : Bisse d’Ayent: de l’or bleu pour de l’argent liquide

 

Au-delà du Röstigraben

La Nuit des musées se veut une manifestation cantonale qui se déploie sur tout le territoire. Les plus audacieux pourront ainsi pousser jusqu’à l’Ecomuseum de Simplon-Village qui consacre une exposition aux 75 ans de l’aigle de granite érigé sur le col en commémoration de la Seconde Guerre mondiale. A Naters, le curieux pourra pénétrer dans le centre culturel La Caverna sis dans une forteresse. Un lieu atypique qui accueille trois musées en un: celui de la garde suisse, le musée militaire et celui des cristaux. A Zermatt, le Matterhorn Museum rend hommage à deux guides de montagne emblématiques de la région, Alexander Graven et Alexander Taugwalder. Une halte à Reckingen comblera les férus de patrimoine qui pourront assister à la reconstitution d’une cloche.

Les enfants à la fête

Les Musées cantonaux ont coutume de bichonner le jeune public. Ce sera encore le cas ce samedi avec de nombreux ateliers et animations dédiés aux enfants. Le Pénitencier à Sion renouera avec son passé de geôle en abritant une escape room en marge de l’exposition sur le Haut Moyen Âge. Plus bas, le Musée d’art suggère de tisser une immense toile d’araignée comme œuvre collective célébrant la lenteur. Au Châble, l’illustrateur chablaisien Ludovic Chappex initiera les 9-12 ans aux subtilités de son art.

Tandis que le Barryland de Martigny qui intègre pour la première fois la Nuit des musées, il ouvre grand ses portes aux amis des saint-bernards avec visite guidée, présence des chiens, et soupe valdôtaine offerte.

 

Infos pratiques

Programme complet sous: www.ndmvs.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Nuit des muséesNuit des Musées à Botyre: les quatre éléments au cœur de la nuitNuit des Musées à Botyre: les quatre éléments au cœur de la nuit

Top