29.01.2020, 16:00

Troistorrents: 477 musiciens inscrits samedi au 17e Junior Slow Melody Contest

chargement
Le concert de gala du samedi soir attire un nombreux public.

Manifestation Organisé par la fanfare L’Union instrumentale de Troistorrents, le rendez-vous permettra samedi de faire connaissance avec de jeunes solistes désireux de montrer l’étendue de leur talent.

Troistorrents vivra, samedi 1er février, à l’heure du 17e Junior Slow Melody Contest (JSMC), organisé par la fanfare L’Union instrumentale.

Pas moins de 477 concurrents en provenance des cantons du Valais, Vaud et Jura, de Suisse alémanique et même de France voisine participeront à ce concours pour instrumentistes de cuivre et de bois qui aura pour cadre six salles – église, chalet de la Treille, UAPE, cantine scolaire, bibliothèque et local de l’Union instrumentale – en fonction des différentes catégories.

Quant à la finale, elle se déroulera dès 17 h 30 à la salle polyvalente. Philippe Luisier, président du comité directeur du JSMC, et Eric Varone, président du comité d’organisation, nous livrent quelques bonnes raisons de s’y rendre.

Le plus grand concours de solistes du pays

Depuis cinq ans, le JSMC accueille plus de 450 concurrents. «Nous en avons 477 cette année. Le plus jeune est né en 2013 et les plus âgés ont 20 ans au maximum. Ce rendez-vous est le plus important concours de solistes organisé dans notre pays», souligne Philippe Luisier qui insiste sur le fait que le JMSC constitue une occasion idéale pour les participants d’effectuer leurs premiers pas, de surcroît devant un jury d’experts autant en matière musicale que pédagogique. «Il ne s’agit pas d’un concours basé sur la technique. L’interprétation, l’intonation et la tenue de l’instrument sont au premier plan», note-t-il.

Pour l’Union instrumentale de Troistorrents, la mise sur pied du JSMC constitue un sacré challenge.
Eric Varone, président du comité d’organisation

L’occasion de se confronter

«Pour les concurrents, le but du concours est de se mesurer et de progresser. La joie des plus jeunes fait surtout plaisir à voir. Certains font même preuve d’une sacrée aisance dans l’interprétation de leurs pièces», relève Philippe Luisier. Quant aux plus aguerris, ils évoluent déjà dans les rangs des formations les plus prestigieuses de notre canton, comme le BB 13 Etoiles, l’ECV ou le Valaisia Brass Band. C’est dire le niveau de ce concours…

Une tente de 600 places

«Pour notre société, la mise sur pied du JSMC constitue un véritable challenge. Nous attendons près de 1500 personnes», note Eric Varone, président du CO. «Pour recevoir nos hôtes dans les meilleures conditions, une tente chauffée de 600 places a été aménagée sur la place de l’école avec possibilités de restauration», indique-t-il.

En bus navette ou en train

Les organisateurs encouragent vivement le public à utiliser le système de bus navette mis en œuvre depuis le parking des Aunaires, à Monthey. Le train AOMC assure aussi la liaison entre la plaine et la gare de Troistorrents. «Pour les véhicules privés, il n’y a aucune garantie de place de parc», argumente le président du CO.

 

A lire aussi: Alessandro Lehner de Blatten est le premier Haut-Valaisan à remporter le Junior Slow Melody Contest

 

Infos pratiques

Début des concours à 9 heures. Entrée: 10 francs. Infos détaillées sur le site www.jsmc.ch

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top