22.05.2019, 15:30

Trois bonnes raisons d’assister au 87e Festival des musiques du Bas-Valais au coude du Rhône

chargement
Les musiciens de l'Edelweiss se réjouissent d'accueillir ces trois jours de fête.

Manifestation La cité octodurienne va vibrer ce prochain week-end au rythme du rendez-vous annuel des musiques du Bas-Valais organisé pour la 5e fois dans l’histoire de la fanfare municipale Edelweiss. Mille musiciens seront de la fête.

Après 1926, 1948, 1971 et 1994, la fanfare municipale Edelweiss de Martigny-Bourg accueille pour la 5e fois le Festival des musiques du Bas-Valais, 87e du nom. Près de 1000 musiciens issus de 22 phalanges sont attendus ce prochain week-end au coude du Rhône.

Le quartier du Bourg, la place Centrale et le complexe du CERM constitueront les principaux points d’ancrage d’un rassemblement qui revêt des allures de test grandeur nature pour les sociétés participantes à deux semaines de la fête cantonale de Naters.

Président du CO, le municipal Michaël Hugon nous fournit trois bonnes raisons d’effectuer le déplacement de vendredi à dimanche à Martigny.

1. La fête avec 1000 musiciens

Des Enfants des 2 Républiques de Saint-Gingolph à la Persévérance de Martigny-Combe, pas moins de 22 sociétés bas-valaisannes prendront part au rassemblement. La manifestation officielle se tiendra dimanche avec, en point d’orgue, le grand cortège dès 13 h 15 sur la rue du Forum. Les prestations musicales s’enchaîneront dans l’après-midi au CERM, au Petit Forum et au Barryland avant la proclamation des résultats des divers concours et la remise des distinctions aux vétérans.

«L’amitié et la convivialité sont les maîtres mots du festival. Je souhaite que le public adhère à ces valeurs qui comptent énormément à mes yeux», souligne Michaël Hugon.

Autre temps fort: le concours des jeunes solistes de la Fédération des musiques du Bas-Valais proposé durant la journée de samedi.

2. Les 40 ans du jumelage

Il y a quatre décennies, à l’instigation de Léonard-Pierre Closuit, Martigny et la cité vauclusienne de Vaison-la-Romaine décidaient d’unir leurs destinées compte tenu de leurs «similitudes historiques», pour reprendre l’expression de Michaël Hugon.

Ce 40e anniversaire sera célébré comme il se doit ce vendredi dès 18 h 30 avec cortège à travers le Bourg, partie officielle et productions musicales. «Une délégation de Vaison dont un groupe de gospel participera à la fête. Ce sera l’occasion de renforcer nos liens d’amitié et d’évoquer notamment le Festival des soupes d’Octodure. En janvier 2020, ce rendez-vous organisé avec la confrérie des louchiers de Vaison en sera à sa 10e édition», note le municipal.

 

L’amitié et la convivialité sont les maîtres mots du festival. Je souhaite que le public adhère à ces valeurs qui comptent énormément à mes yeux
Michaël Hugon, président du comité d’organisation

3. S’éclater à «Plus belle la place»

La manifestation «Plus belle la place» qui donne le coup d’envoi des activités estivales au cœur de Martigny est intégrée cette année dans le programme du festival.

Les premières salves musicales seront tirées à 19 heures samedi avec Alyx, groupe de pop-rock en provenance d’Yverdon. Le feu d’artifice de la soirée sera le show exclusif proposé par Les Pseudos et intitulé «Merci Johnny».

 

 


A lire aussi: Trois bonnes raisons de participer au Festival des musiques du Valais central à Ayent

En savoir plus: D’autres infos ici


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top