17.04.2019, 15:30

Trois bonnes raisons d’aller flâner au grand marché de Pâques de Sion

chargement
Le rendez-vous est toujours très fréquenté.

Manifestation Plus de 180 stands seront montés au cœur de la capitale du canton à l’aube du vendredi saint. Les organisateurs attendent entre 13 000 et 14 000 visiteurs qui pourront aussi participer à la Battle Chasselas Raclette.

Le vendredi saint à Sion est synonyme de rencontres et de convivialité. En effet, ce jour a été retenu en 2013 pour l’organisation du grand marché de Pâques. Le succès est tel qu’à certaines heures, il n’est pas si facile de se frayer un chemin parmi la foule.

Cette année, un événement gourmand s’ajoute à la manifestation. Jean-Marc Jacquod, directeur de l’Office du tourisme de Sion, donne trois bonnes raisons de participer à cette septième édition.

1. De la diversité au menu

Ce ne sont pas moins de 180 marchands qui proposeront des denrées alimentaires mais aussi une large variété d’articles et de réalisations artisanales. L’occasion pour chacun de se faire plaisir avec des produits de la région et de multiples créations.

«Nous avons accepté un peu moins d’exposants en raison de l’espace occupé par les stands de la Battle Chasselas Raclette qui se déroulera à la place du Scex. Nous avons dû refuser une quarantaine de demandes, ce qui a entraîné un peu de frustration. Chaque année, nous recevons davantage d’inscriptions.» Le nombre très élevé de requêtes pour installer un étal «montre l’intérêt de la manifestation».

2. Apprécier les atouts de la ville

«C’est un rendez-vous sans stress où on peut flâner et apprécier l’ambiance sédunoise, et une fête qui permet aussi de découvrir tous les commerces de notre ville. En créant de l’émotion, nous donnons envie d’y revenir.» Les visiteurs n’auront que l’embarras du choix puisque la cité compte plus de 700 magasins et cafés-restaurants.

De plus, l’événement accueille de nombreux habitants de la Suisse romande qui profitent de se rendre en Valais lors de ce jour férié chez eux. «Nous avons aussi constaté la présence de propriétaires de résidences secondaires dans les stations.» Tout a été mis en œuvre pour contenter les participants. «Par exemple, nous avons prévu 400 places assises à la place du Scex pour se restaurer.»

 

En créant de l’émotion, ce rendez-vous donne envie de revenir à Sion.
Jean-Marc Jacquod, directeur de l’Office du tourisme de Sion

3. Dégustations pour un concours intercantonal

«Pour cette édition, nous avons pris un nouveau tournant. En effet, après le succès de la première Battle Chasselas Raclette en novembre, Sion a saisi l’occasion d’organiser la deuxième manche le 19 avril.» Il y a quelques mois, les spécialités valaisannes avaient remporté le prix du public en terre vaudoise. Des fromages et des crus sélectionnés dans quatre cantons pourront être dégustés.

«Les amateurs qui prendront un carnet de coupons pourront voter.» Un jury de spécialistes donnera aussi son verdict. La remise des prix est programmée à 18 heures. Cet événement s’inscrit dans la démarche Sion terroir urbain. Elle est d’ailleurs née lors d’une rencontre des Villes suisses du goût.

 

Informations pratiques

Accessible vendredi 19 de 8 à 17 heures. Inscriptions pour la Battle Chasselas Raclette recommandées sur smeetz.com, à l’Office du tourisme de Sion ou le jour même à la place du Scex. Le petit train fera office de navette gratuite depuis la place des Potences.

 

A lire aussi: 200 exposants attendent près de 14 000 visiteurs au grand marché de Pâques de Sion

En savoir plus: toutes les infos

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top