18.06.2019, 15:21

Terre des hommes Valais annule l’édition 2019 de son festival

chargement
Le parrain artistique du festival, Cali, s'est démené pour aider à la programmation, hélas sans succès.

Massongex N’étant pas parvenue à réunir le plateau d’artistes espéré, la fondation Terre des hommes Valais a préféré renoncer à organiser le festival Un autre monde cette année plutôt que de prendre un risque qui aurait mis en danger la Maison de Massongex.

«Ce n’est pas une décision qui a été facile à prendre, mais nous avions fixé une date butoir à la mi-juin pour achever le programme artistique de l’édition 2019. Cela n’a pas été possible, alors nous avons choisi d’annuler pour cette année.» La mort dans l’âme, Grégory Rausis, responsable communication et recherche de fonds pour Terre des hommes Valais, explique les raisons qui ont conduit à cette annulation. Car pour la Maison de Massongex, le Festival un autre Monde – qui devait se tenir du 30 août au 1er septembre prochains – apporte une bouffée d’oxygène budgétaire bienvenue dans un contexte tendu.

«A chaque édition, le festival nous amène entre 220 000 et 230 000 francs de bénéfice net. Le coût d’une journée de fonctionnement de la Maison était de 9000 francs, Un autre monde nous donnait un tout petit peu moins d’un mois d’autonomie. Alors pour cette année, c’est un manque à gagner, c’est certain, mais nous avons d’autres ressources», rassure le directeur Philippe Gex. «Reste que ce que le festival a apporté comme ressources en seize ans, c’est beaucoup. Et le festival offre une visibilité et un rayonnement qui nous aident beaucoup.»

Artistes sous pression

Pour la première fois depuis seize ans, Terre des hommes Valais n’a donc pas pu compter sur la présence à l’affiche de grands noms de la pop et de la chanson. Le parrain Cali, qui avait succédé à Yannick Noah en 2015, n’a pas économisé ses efforts pour convaincre ses amis artistes, tout comme l’agence de booking TAKK qui avait notamment permis la venue d’Amy Macdonald cette même année.

Il faut savoir que les artistes qui viennent se produire pour Terre des hommes jouent le jeu de la gratuité. «Chaque année, c’est un énorme travail que de convaincre les artistes et de réunir une programmation cohérente et attractive», explique Grégory Rausis. «Nous-mêmes n’avons pas les raisons pour lesquelles ça n’a pas fonctionné. Trop de festivals, la chute des ventes de disques qui met les artistes sous pression… Quoi qu’il en soit, nous ne pouvions prendre le risque de nous lancer dans ces conditions. J’espère que cette décision sera vue comme un acte responsable et non comme un aveu d’échec», ajoute Philippe Gex.

Appel à la solidarité

Habituellement, la Maison de Massongex communique sa programmation à la mi-juin. Et vis-à-vis des partenaires, des prestataires et des bénévoles, compte tenu également du temps nécessaire à la promotion de l’événement, il n’était pas possible de temporiser. «Nous espérons que les ressources et le matériel réservé trouveront d’autres attributions et qu’ils comprendront notre choix. Et nous espérons que les personnes qui nous suivent continueront à nous soutenir, notamment par des dons.» Il faut le rappeler, Terre des hommes Valais sauve des vies d’enfants, près de 180 chaque année, qui viennent principalement d’Afrique de l’Ouest pour se faire soigner. Ils souffrent majoritairement de cardiopathies mais aussi de séquelles de noma ou d’autres maladies et malformations invalidantes.

Infos pratiques

Pour plus d’informations et pour soutenir Terre des hommes Valais, rendez-vous sur le site de la fondation


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SpectacleLa promesse de Frédéric Recrosio: «On ira trop loin»La promesse de Frédéric Recrosio: «On ira trop loin»

Frédéric Recrosio: «On ira trop loin»

A une vingtaine de jours de la première de «Ma Revue à nous», quatrième édition, l’humoriste lève un coin de rideau sur...

  18.11.2019 05:30
Premium

ManifestationDeux jours de fête pour Arvine en Capitale à FullyDeux jours de fête pour Arvine en Capitale à Fully

HumourIl joue dans toute la Romandie, il cartonne, Yann Marguet nous confie les dessous de son spectacleIl joue dans toute la Romandie, il cartonne, Yann Marguet nous confie les dessous de son spectacle

MiamLa table d’hôtes de Cité Printemps conjugue bons petits plats, solidarité et assaisonnement culturelLa table d’hôtes de Cité Printemps conjugue bons petits plats, solidarité et assaisonnement culturel

ConvivialitéEt si on partageait un dîner dans des salles à manger différentes?Et si on partageait un dîner dans des salles à manger différentes?

Top