08.07.2019, 15:30

Tagada, tagada, voici les Dalton! Le Croûtion revient au Bouveret avec son nouveau spectacle en plein air

chargement
Les célèbres hors-la-loi seront en selle dès vendredi au Bouveret.

Théâtre Braquage de banque, coups de feu, bagarres au saloon… Le Bouveret prend des airs de far west dès vendredi avec la nouvelle comédie du Théâtre du Croûtion, inspirée de la véritable histoire des Dalton.

Tout le monde a lu une BD de Goscinny qui raconte les aventures des frères Dalton, pourchassés par Lucky Luke. Moins nombreux sont ceux qui savent que ces hors-la-loi ont réellement existé.

Membres d’une famille de quinze enfants, Bob, Grat, Bill et Emmett Dalton ont sévi dans l’Ouest américain. Bob et Grat sont morts dans une fusillade après un braquage de banque en 1892, Bill sera abattu deux ans plus tard.

«Emmet a fait quinze ans de prison et écrit une autobiographie. Alexis Giroud, qui a toujours rêvé de monter un western spaghetti, s’en est inspiré pour son scénario», raconte Olivier Duperrex. Le metteur en scène du Croûtion nous dit pourquoi il faut aller découvrir cette comédie présentée dès vendredi au Bouveret.

A ne pas manquer: une performance équestre

Qui dit western dit chevaux, ce qui n’a pas été sans causer quelques soucis. «Il a d’abord fallu les trouver. Nous avons été jusqu’en Normandie en acheter un!», sourit Olivier Duperrex. «Ensuite, les acteurs ont dû apprendre à les monter, à raison de trois ou quatre séances par semaine depuis janvier. Et depuis un mois, les animaux sont ici, au Bouveret, pour apprivoiser petit à petit l’univers du spectacle. Tout ça a demandé beaucoup d’engagement et de sérieux.»

La responsabilité du volet équestre a été confiée à Bérangère Carron, de la Ferme du bonheur à Charrat.

 

La maîtrise du volet équestre a demandé beaucoup d’engagement et de sérieux.
Olivier Duperrex, metteur en scène du Théâtre du Croûtion

Le petit plus: un décor de cinéma

Imaginé par Uwe Giersdorf, le décor a été «conçu à la manière d’un plateau de cinéma, avec plein de trucages qui permettent de donner du visuel. Les spectateurs seront immergés dans une vraie rue, entre l’armurier, le croque-mort, le bureau du shérif, la banque et le saloon.»

Le restaurant et la zone d’accueil ont été relookés dans la même ambiance western, avec en plus un petit parc animalier.

Bon à savoir: retour à la comédie

Après une création évoquant l’histoire de la Croix-Rouge en 2018, le Croûtion renoue avec la comédie, un registre qui a fait son succès. «On peut quasi-tout se permettre! Il y aura beaucoup de burlesque, des bagarres et des gags à répétition.»

En chiffres: la 21e édition en plein air

«Les Dalton», c’est un budget d’un demi-million de francs et une trentaine de comédiens. C’est le 21e spectacle en plein air présenté par le Théâtre du Croûtion.

Pratique: du 12 juillet au 17 août

«Les Dalton» sera joué à 17 reprises du 12 juillet au 17 août, les jeudis, vendredis et samedis à 20 h 30 et le dimanche 14 juillet à 15 heures. Gradins couverts, places non numérotées. Restauration sur place dès 19 heures. Formules VIP, brunch (le 14 juillet) et groupes/entreprises (sur demande).

 

En savoir plus: Toutes les infos et réservations

A lire aussi: 40 ans du Croûtion: «La troupe a gagné en qualité au fil des ans»

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top