12.09.2018, 15:01

Sierre: des œuvres d’art s’invitent pour la deuxième fois aux Bains de Géronde

chargement
Les totems du Valaisan Stéphane Meier figurent parmi les œuvres exposées. Ou l'équilibre dans le déséquilibre.

 12.09.2018, 15:01 Sierre: des œuvres d’art s’invitent pour la deuxième fois aux Bains de Géronde

Exposition Autour du thème «équilibre/déséquilibre», six artistes ont travaillé sur la problématique de l’intégration. Le résultat est à découvrir jusqu’au 23 septembre aux Bains de Géronde, à Sierre.

Du 13 au 23 septembre, les Bains de Géronde à Sierre accueillent pour leur deuxième exposition éphémère six artistes d’ici et d’ailleurs autour du thème «DésÉquilibres».

Suite au succès de la première édition l’an dernier, le service de l’intégration de la ville de Sierre et le programme d’intégration cantonal ont en effet décidé de reconduire l’expérience en l’étendant à la totalité de l’espace, des cabines à la pelouse en passant par les vestiaires…

Si l’édition 2017 sur le thème «Ce que j’emporte» présentait les œuvres d’une quinzaine de duos composés d’un Valaisan et d’un étranger, le concept de cette année est un peu différent. La problématique de l’intégration demeure au centre de la démarche, mais il n’est plus fait appel à des binômes de créateurs.

Carte blanche à Abdellah Taïa

Le dialogue interculturel s’instaurera entre trois artistes résidant en Suisse – Stéphane Meier (architecture, dessin, peinture, céramique, calligraphie), Patricia Pittet (sculpture) et Liliana Salone (architecture, dessin) – et trois vivant à l’étranger.

L’écrivain et réalisateur marocain Abdellah Taïa, qui présentera à Géronde son court-métrage sur la tombe de l’écrivain français Jean Genet au Maroc, a choisi d’inviter la Barcelonaise Anna López Luna (vidéo) et le Colombien Andres Salgado (dessin), deux jeunes artistes travaillant à Paris.

Des médiations scolaires seront proposées aux élèves et étudiants du district pour les inciter à une réflexion sur ce que l’intégration et le vivre ensemble signifient pour eux.

Une rencontre publique avec Abdellah Taïa est fixée au 15 septembre à 17 h 45.

 

De 16 à 19 heures en semaine et de 14 à 19 heures les week-ends. Entrée libre. Visites en groupe sur demande.  

 

En savoir plus: Informations complémentaires

À lire aussi: Sierre: les cabines des Bains de Géronde se transforment en lieu d’art


Top