05.02.2020, 15:30

Saxon: visite au cœur de l’EPAC

chargement
Les œuvres des étudiants de l'EPAC seront exposées durant la soirée portes ouvertes du 7 février.

En coulisses L’Ecole professionnelle des arts contemporains accueille les visiteurs durant une soirée, le vendredi 7 février. L’occasion de voir l’envers du décor du premier établissement de Suisse consacré à l’apprentissage de la bande dessinée et du game art.

C’est un lieu réputé loin à la ronde qui ouvre ses portes au public, ce vendredi 7 février, de 16 heures à 21 h 30. L’EPAC (Ecole professionnelle des arts contemporains) compte plus de 80 étudiants, qui viennent découvrir, dans l’établissement de Saxon, toutes les subtilités de la bande dessinée, de l’illustration ou de l’animation en vidéo, sous la conduite de professeurs expérimentés.

Les portes ouvertes de vendredi permettront à tout un chacun de se familiariser avec cette école et de rencontrer les gens qui l’animent.
Visite guidée en compagnie du directeur, Jonathan Hilton, qui relève les points forts de la soirée.

Parler avec les profs et les étudiants

Vendredi, les participants aux portes ouvertes pourront converser avec les professeurs de l’EPAC. «Il y aura aussi une dizaine d’étudiants, qui expliqueront au public comment se déroule la vie de l’école.»

De quoi susciter, peut-être, des vocations chez des jeunes gens qui ont la fibre artistique et qui désirent en savoir davantage sur le fonctionnement de l’établissement.

Se plonger dans la réalité virtuelle

Depuis quelques années, l’EPAC enseigne le game art (pour les artistes qui inventent des jeux vidéo) et le game dev (pour les programmateurs). Les créations en 3D fleurissent du côté de Saxon. «Le public aura l’occasion de découvrir, vendredi, des exemples de réalité augmentée, avec des créations que nos étudiants ont réalisées en collaboration avec Culture Valais, il y a deux ans.»

Combat de reines virtuel, artistes de cirque qui jonglent ou qui se balancent au trapèze, clown effrayant, animaux imaginaires, c’est tout un monde virtuel qui se dévoilera aux yeux des visiteurs.
Il sera aussi possible de créer des œuvres en peinture virtuelle, casque vissé sur la tête.

 

Le public pourra découvrir des exemples de réalité augmentée, avec des créations de nos étudiants.
Jonathan Hilton, directeur de l’EPAC

Suivre un cours de dessin et améliorer sa technique

Vendredi, les visiteurs de l’EPAC auront la possibilité de retourner provisoirement sur les bancs d’école. Un cours de dessins sera proposé aux personnes intéressées. «Le dessin est quand même la base de la plupart des choses enseignées chez nous», relève Jonathan Hilton.
Les apprentis du crayon bénéficieront des conseils de professeurs ou d’étudiants pour améliorer leur technique.

A lire aussi: L’animation 3D fait sa révolution en Valais

Prendre un apéritif et échanger

Lors de ces portes ouvertes de l’école, un apéritif sera offert (dès 19 heures), au cours duquel les visiteurs pourront échanger, tout en découvrant les œuvres des étudiants, exposées dans les locaux.

Une occasion de découvrir la diversité des matières enseignées à l’EPAC.

 

En savoir plus: Les informations sur la soirée du 7 février
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top