15.08.2019, 15:30

Saint-Maurice: le plus grand carillon de Suisse se dévoile lors d’un festival de trois jours

chargement
Avec ses 49 cloches, le carillon niché dans le clocher roman de la basilique est le plus grand de Suisse.

Manifestation Pour sa 2e édition ce week-end, le Festival international de carillon de Saint-Maurice innove en proposant, outre trois concerts, des visites guidées du clocher et un jeu de piste dans la ville.

Après une première édition en 2017, l’Abbaye de Saint-Maurice reconduit son Festival international de carillon. «Dans le cadre de sa saison culturelle 2019, elle veut mettre en lumière l’exceptionnel patrimoine musical dont elle est dépositaire et dont l’instrument niché dans le clocher de la basilique est un parfait exemple puisqu’il est le plus grand de Suisse», souligne Jennifer Genovese, directrice du site culturel et patrimonial de l’Abbaye. «Il est impressionnant avec ses 49 cloches. On l’entend parfois lors de grandes célébrations. Mais le voir, c’est plus rare, d’autant qu’il n’est pas facile d’accès. Il faut être accompagné.»

Découverte in situ

Pour le faire mieux connaître, des visites exceptionnelles précéderont les trois concerts prévus les 16, 17 et 18 août. Entre 13 h 30 et 16 heures, le clocher sera ouvert aux curieux et des explications leur seront données par des spécialistes.

Ainsi, le guide du patrimoine Claude-Michaël Mevs, dit Quasimodo en référence à sa passion pour l’art campanaire et au site internet qu’il anime, fera découvrir l’étage du bourdon Trinitas, la plus grosse cloche du Valais. Antoine Cordoba, carillonneur de l’Abbaye, détaillera les mystères du carillon et de son clavier. Ces visites guidées auront lieu toutes les vingt minutes, sans réservation. «Mais comme les lieux sont exigus, les places seront limitées», prévient Jennifer Genovese. «Les premiers arrivés seront donc les premiers servis.»

 

On entend parfois le carillon. Mais le voir, c’est plus rare.
Jennifer Genovese, directrice du site culturel et patrimonial de l’Abbaye

A 16 h 30, un concert d’environ 50 minutes sera donné par des carillonneurs de renom: Jean-Pierre Vittot (Chambéry, France) vendredi, Bob Van der Linde (Arnhem, Pays-Bas) samedi et Vincent Thévenaz (Genève) dimanche.

Les mélomanes pourront les écouter soit depuis le parvis de la basilique ou les rues de la ville (gratuit), soit depuis le cloître qui, isolé des nuisances sonores extérieures, offre une acoustique parfaite. Pourront profiter de cet espace privilégié ceux qui auront visité le Trésor ce jour-là.

A «Cache-Cloches»

Une nouveauté ludique complète le programme: de 13 h 30 à 16 heures, le jeu de piste «Cache-Cloches» emmènera les familles dans les rues piétonnes, pour un circuit d’environ une heure. «Nombreux à Saint-Maurice, les clochers se répondent», reprend la directrice. «Or chaque cloche est unique, a sa caractéristique sonore et raconte sa propre histoire.»

Munis d’une feuille de route qu’ils pourront obtenir à la boutique, les visiteurs sont invités à s’intéresser à ce patrimoine en trouvant et en résolvant des énigmes, «avant un final en musique», promet Jennifer Genovese sans en dire davantage. Les participants bénéficieront d’un tarif spécial pour la visite du trésor (9 francs).

 

Infos pratiques

Infos, horaires et tarifs pour les visites guidées, le jeu de piste et le parcous de visite au 024 485 15 34 ou sur le site de l’Abbaye


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ManifestationA Saint-Gingolph, Pâques sonne l’heure de l’inauguration du carillonA Saint-Gingolph, Pâques sonne l’heure de l’inauguration du carillon

Abbaye de Saint-MauriceThomas Kientz, futur organiste de l’abbaye de Saint-Maurice: «C’est très rare d’avoir un poste aussi complet»Thomas Kientz, futur organiste de l’abbaye de Saint-Maurice: «C’est très rare d’avoir un poste aussi complet»

Top