Saint-Luc: un festival pour contempler les astres

chargement

Fête «Au Sommet de la nuit» est l’intitulé de la série d’animations organisée pour fêter le quart de siècle de l’observatoire François-Xavier Bagnoud. Michel Mayor donnera une conférence le 30 juillet.

 20.07.2021, 12:00
Le Dobson de 610 mm de l'OFXB, qui est utilisé lors des soirées astronomiques, restera à l'observatoire. Un instrument de 150 mm de diamètre sera positionné au village.

C’est une ambiance très particulière qui va régner depuis le 23 juillet à Saint-Luc puisque les estivants auront la tête dans les étoiles. Les lampadaires du village resteront même éteints pendant plus d’une semaine pour pouvoir admirer les merveilles du ciel.

La traditionnelle fête de l’été a été rebaptisée «Au Sommet de la nuit» pour célébrer les 25 ans de l’observatoire François-Xavier Bagnoud. L’événement était l’an dernier mais la pandémie a signé l’annulation des festivités prévues.

Observations au village

Un comité de bénévoles a remis l’ouvrage sur le métier et proposera de nombreuses activités pour explorer le cosmos. Eric Bouchet, l’un des médiateurs scientifiques de l’observatoire, explique que l’équipe habituelle prendra ses quartiers à Saint-Luc et s’entourera d’artistes pour partager les lois de la machinerie céleste.

Mélanie Auder, l’une des organisatrices, souligne que des télescopes seront installés à la place de la marmotte. Des observations diffusées sur grand écran seront rythmées par des interruptions poétiques d’un groupe de comédiens. Au planétarium, une installation de l’artiste Benjamin Begey pourra être admirée. La comète de Halley, œuvre d’art ambulante, sera également déplacée.

Soirée avec un lauréat du Prix Nobel

Le public pourra être guidé de belle manière par Michel Mayor. Cet astrophysicien a découvert avec Didier Queloz la première exoplanète en 1995. Pour cette découverte, il obtint en 2019 le Prix Nobel de physique.

Les médiateurs scientifiques de l’OFXB expliquent que Michel Mayor «a toujours soutenu les activités scientifiques de l’observatoire et c’est donc sans hésitation qu’il a accepté de marquer cet anniversaire en donnant une conférence grand public et aussi une causerie sur les coulisses de sa découverte.» © Héloïse Maret

Les intéressés pourront assister le 30 juillet à son exposé à la salle polyvalente. Un souper avec causerie se déroulera ensuite à Tignousa. Les réservations pour ces deux rencontres sont obligatoires.


En savoir plus: le programme

A lire aussi: Prix Nobel de physique 2019: Michel Mayor et ses connexions avec le val d’Anniviers

Cet article vous a intéressé? Vous souhaitez entrer en relation avec l’un de nos journalistes de la rubrique Près de chez vous? Ecrivez-nous à pcv@lenouvelliste.ch


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EvasionEvasion: le Liechtenstein, un timbre-poste sur la carteEvasion: le Liechtenstein, un timbre-poste sur la carte

Savoir-faireNos artisans ont du talent: au Châble, Rosskull sculpte des crânes d’animauxNos artisans ont du talent: au Châble, Rosskull sculpte des crânes d’animaux

InnovationEksperiens21, à la croisée de l’art et de l’architectureEksperiens21, à la croisée de l’art et de l’architecture

Eksperiens21, entre art et architecture

Du 21 septembre au 21 octobre, pour l’équinoxe d’automne, cinq rendez-vous thématiques mettent en lien artistes et...

  17.09.2021 18:00
Premium

SpectacleThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à ValèreThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à Valère

AnniversaireVouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»Vouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»

Top