Monthey: le Mirage, une oasis urbaine éphémère pour se ressourcer, se divertir, se rencontrer ou s’instruire

chargement

Loisirs L’été est de retour et avec lui le Mirage. Dès ce vendredi et pour huit semaines, ce festival insolite prend ses quartiers dans le parc de l’avenue de la Plantaud et y proposera des animations éclectiques et un espace de détente.

 17.06.2021, 17:00
Dès ce vendredi, les transats, parasols et tentes refleurissent dans le parc du Mirage et attendent ceux qui ont envie de se détendre.

Dans cette oasis de verdure au cœur de la ville, néophytes ou habitués retrouveront le panachage de saveurs qui fait le succès de la recette du Mirage depuis cinq ans, entre concerts, spectacles, projections ou découvertes sans oublier les rencontres autour d’un verre et les plaisirs gourmands.

Membre du comité d’organisation, Natacha de Santignac nous donne quatre bonnes raisons de ne pas rater ce festival gratuit.

1. Pour déconnecter: un cadre privilégié

Le parc à l’angle de l’avenue de la Plantaud et de celle du Théâtre offre un cadre privilégié à deux pas de la place Centrale.

«C’est comme une bulle au milieu du béton où on peut vivre des moments un peu hors du temps en laissant nos soucis à l’entrée. Les adultes se détendent et les enfants s’amusent sans risque. On y rencontre des gens de tous horizons, venus de tout le Chablais et au-delà.»

C’est comme une bulle au milieu du béton où on peut vivre des moments un peu hors du temps, en laissant nos soucis à l’entrée.
Natacha de Santignac, membre du comité d’organisation

2. Pour s’éclater: musique, arts de la scène et plein d’autres choses

Le Mirage mêle savamment les registres et la musique y fait bon ménage avec les tournois de pétanque, vide-greniers, projections, soirée des astres ou course d’orientation à vélo. Sans oublier les cours de français, de yoga, etc.

A lire aussi: Monthey: les cours de français d’été s’ouvrent à la région

Côté concerts, «la riche programmation fera découvrir des artistes valaisans et suisses romands pour la plupart», annonce Natacha de Santignac. TimanFaya (vendredi) et Los Orioles (samedi) ouvriront les feux ce week-end.

Au fil de l’été, le public pourra apprécier les performances de Sandor ou Woodi mais aussi Panaviscope, Wolfgang, Les Pandas Royals, Miss Mosa & Sir Isier, AfroLatin, Ana & The Black Mamba, Anaba

SANDOR - Quand Tu Serres Mon Corps (Lyric Video)

 

Les danseurs retrouveront les soirées latino et tango ou la silent party. «En raison des restrictions sanitaires, il n’y aura pas d’estrade et jusqu’au 28 juin en tout cas, les concerts se vivront assis.»

3. Pour la nouveauté: une journée pour «vivre autrement»

Dans un contexte marqué par une pandémie qui «a mis en évidence notre fragilité et notre interdépendance dans un monde globalisé», Le Mirage veut lancer une réflexion autour du «vivre autrement».

Il innove donc le 7 août avec une journée thématique qui verra des exposants actifs dans l’éducation, l’agriculture, l’informatique, la création, les échanges ou les cosmétiques échanger avec les visiteurs et explorer des pistes pour réduire notre impact sur la planète et questionner notre rapport au monde.

4. Pour le plaisir des papilles: buvette et brunch

La buvette fait peau neuve et offrira une fraîcheur bienvenue en cas de canicule. Du jeudi au dimanche, elle mettra en valeur les produits de la région. «Les gérants y organiseront aussi des petits concerts et activités en début de soirée.» Un brunch est prévu le 15 août, en clôture.


En savoir plus: Toutes les infos

 

Cet article vous a intéressé? Vous souhaitez entrer en relation avec l’un de nos journalistes de la rubrique Près de chez vous? Ecrivez-nous à pcv@lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EvasionEvasion: le Liechtenstein, un timbre-poste sur la carteEvasion: le Liechtenstein, un timbre-poste sur la carte

Savoir-faireNos artisans ont du talent: au Châble, Rosskull sculpte des crânes d’animauxNos artisans ont du talent: au Châble, Rosskull sculpte des crânes d’animaux

InnovationEksperiens21, à la croisée de l’art et de l’architectureEksperiens21, à la croisée de l’art et de l’architecture

Eksperiens21, entre art et architecture

Du 21 septembre au 21 octobre, pour l’équinoxe d’automne, cinq rendez-vous thématiques mettent en lien artistes et...

  17.09.2021 18:00
Premium

SpectacleThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à ValèreThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à Valère

AnniversaireVouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»Vouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»

Top