02.07.2020, 15:30

Monthey: A tous livres encourage le rapprochement entre les jeunes et leurs ancêtres migrants

chargement
Le projet vise à instaurer un dialogue entre les générations.

Rapprochement A l’heure du déconfinement, la bibliothèque interculturelle s’interroge sur les liens qui unissent un grand-parent migrant et son petit-enfant né en Suisse. Un appel est lancé aux binômes intéressés.

Quels liens la jeune génération née en Suisse conserve-t-elle avec le pays qui a vu naître ses ancêtres? Pertinente, la question tient lieu de fil conducteur au projet Génération-Migration lancé par la bibliothèque interculturelle A tous livres (ATL), à Monthey.

«Cette démarche entend faire dialoguer un grand-parent migrant et son petit-enfant né en Suisse sur la culture d’origine et les traditions de leurs aïeux. Des textes et des vidéos issus de ces échanges seront présentés au public», souligne Joanna Vannay, responsable administrative d’ATL.

Il est vrai que les interrogations ne manquent pas. Que reste-t-il de la culture et des traditions familiales lorsqu’un aïeul quitte sa terre natale pour s’établir dans un autre pays? Comment transmet-il son héritage culturel et ses valeurs à ses enfants et petits-enfants?

A l’heure du déconfinement, A tous livres tente d’y répondre. «Pour ce faire, nous nous sommes mis en tête de constituer une dizaine de binômes. Nous en avons réuni sept et sommes actuellement à la recherche de paires en provenance d’Asie, d’Amérique latine, d’Océanie ou d’autres régions du monde», note Joanna Vannay.

Un reportage photo

Dans Génération-Migration, le parcours d’un grand-père sera raconté par son petit-fils à travers la réalisation d’un texte et d’un film. L’écrivaine Danielle Berrut-Dubosson et le photographe Cédric Raccio ont ainsi été associés à la démarche menée.

«Venant moi aussi d’une famille d’immigré, j’ai été conquis par le propos de ce projet. C’est un travail photographique et une expérience hors du commun qui me permet de découvrir différentes nationalités et leurs coutumes. Les rencontres sont stimulantes et profondes sans oublier l’enthousiasme des participants pour le projet et leur générosité à raconter leurs vies», indique Cédric Raccio qui effectuera en parallèle un reportage photographique sur ces binômes.

Quant à Danielle Berrut-Dubosson, elle indique que «les premières rencontres avec les personnes intéressées ont révélé une formidable capacité d’adaptation des aînés, à l’exemple de cette grand-maman turque arrivée en Suisse à l’âge de 18 ans et ayant appris aussitôt à parler le français et à conduire. Les petits-enfants semblent parfaitement intégrés. Cependant, loin de renier l’origine de leur famille, ils en tirent une fierté et un enrichissement, en lien avec la complicité qui les relie à leurs grands-parents.»

Toutes ces créations seront présentées au public durant l’automne à l’occasion d’une soirée officielle au Kremlin et dans le cadre du festival Hik & Nunk, ainsi que lors d’une exposition itinérante dans différents commerces et boutiques de la place. Un finissage aura aussi lieu le 28 janvier 2021 au Théâtre du Crochetan qui accueillera ce soir-là la pièce «Les Italiens», de Massimo Furlan.

A lire aussi: 110 auteurs pour le livre «D’écrire ma ville, Monthey»

En savoir plus: D’autres infos ici
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top