19.02.2020, 15:30

Martigny: le 8e salon numismatique sera consacré au Vatican

chargement
Quelque 100 000 pièces, billets ou médailles seront exposés lors du salon de la numismatique, dimanche 23 février.

Chasse au trésor Voici de bonnes raisons d’aller découvrir des pièces, billets et autres médailles, que l’on soit connaisseur en la matière ou pas. A l’hôtel Vatel à Martigny, ce dimanche 23 février.

Les passionnés de pièces de monnaie, mais aussi de billets et autres médailles ont rendez-vous à Martigny ce dimanche. Le 8e salon numismatique les attend, proposant un riche programme. Lors de chaque édition, une thématique différente est développée. Après Charlemagne l’année dernière, c’est le Vatican qui sera au centre des attentions ce dimanche.

Le salon attire entre 200 à 300 personnes, pointant certaines années à 500. Il présente quelque 100 000 pièces, dont certaines sont inédites. Il y aura même un marchand qui viendra spécialement d’Espagne. Le tour des points forts de cette manifestation avec Mario Conversano, l’organisateur de cette rencontre et président de l’Amicale numismatique du Valais.

Acheter et vendre des pièces parfois rares

«Le salon numismatique de Martigny n’est pas qu’une simple bourse», précise d’emblée Mario Conversano. Il est un endroit prisé par les connaisseurs: le rassemblement est l’occasion d’acheter et de vendre des pièces, parfois rares, dans les règles de l’art. «Des expertises sont effectuées sur place.»

 

Nous proposons une manifestation gratuite, didactique et pédagogique.
Mario Conversano, président de l’Amicale numismatique du Valais.

Le thème de la monnaie au Vatican

Pour cette huitième édition, les organisateurs ont choisi le thème «Le Vatican, monnaies-médailles et gardes suisses». Une plongée dans l’histoire. Dès le VIIe siècle, les papes ont émis leurs propres monnaies. Le salon de Martigny évoquera largement cette thématique de la monnaie pontificale. «Un ancien garde du pape, Rémy Levrand, nous amènera toute sa collection de pièces et de médailles, ainsi que son costume et ses armes», souligne Mario Conversano.

A lire aussi: Un hobby plus qu’une passion

Un salon pédagogique et gratuit

Depuis sa création, le salon numismatique de Martigny a conservé la même philosophie: «Nous proposons une manifestation gratuite, didactique et pédagogique», rappelle l’organisateur. La manifestation met ainsi en valeur une partie du patrimoine et de l’histoire de la Suisse, et plus précisément du Valais.

Le salon de Martigny peut donc tout à fait intéresser aussi des gens qui ne sont pas du tout dans la branche, mais qui souhaitent découvrir ce monde passionnant.

Une autre image de la numismatique

«Notre salon est conçu pour attirer un public de tous âges. Il n’est pas réservé à des vieux collectionneurs, mais aussi à des plus jeunes.» Mario Conversano insiste sur le fait de vouloir donner une autre image de la numismatique.

Rendez-vous dimanche pour s’en rendre compte, parmi pièces, billets et autres objets.

 

Infos pratiques

Dimanche 23 février de 9 à 17 heures à l’hôtel Vatel à Martigny. Renseignements au 079 220 75 87.

 

En savoir plus: L’Amicale numismatique Valais


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MusiqueA Sion, la musique se joue dans l’urgence, même pour dix personnesA Sion, la musique se joue dans l’urgence, même pour dix personnes

La belle histoire du jourLa réponse écolo et solidaire d’une Valaisanne face au Black FridayLa réponse écolo et solidaire d’une Valaisanne face au Black Friday

CoronavirusCovid 19: une fin d’année sans réjouissances musicales à Sion et à Crans-MontanaCovid 19: une fin d’année sans réjouissances musicales à Sion et à Crans-Montana

Bon planCoronavirus: des privés et des commerçants décorent leurs fenêtres et leurs vitrinesCoronavirus: des privés et des commerçants décorent leurs fenêtres et leurs vitrines

SolidaritéCoronavirus: un musicien dans mon salonCoronavirus: un musicien dans mon salon

Top