Martigny: la Bricothèque, un paradis pour les bricoleurs

chargement

Pratique La boutique d’objets, ouverte à tout le monde, permet d’emprunter outils et autres appareils pour une somme modique.

 22.04.2021, 17:00
La Bricothèque, où Grégory Michelet vous attend, propose toute une gamme d'outils et de matériel en tout genre.

Depuis l’automne dernier, les bricoleurs de la région de Martigny se sentent moins seuls. La Bricothèque a ouvert ses portes dans la zone industrielle. On y trouve des articles pour le jardinage, le camping, le bricolage ou d’autres activités du quotidien. Il vous manque un four à raclette? Pas de souci, vous pouvez le louer à la Bricothèque.

Pour bénéficier des services de cette structure, il faut s’abonner (30 francs par année). Ensuite, on peut réserver en ligne l’article que l’on cherche, ou se rendre sur place pour faire son choix. Il suffira de payer une somme modique, entre 1 et 10 francs au maximum pour la semaine, pour pouvoir louer l’objet en question, que l’on peut garder plusieurs semaines au besoin. 

Les sommes encaissées servent à couvrir les frais d’entretien et de nettoyage.

C’est à l’initiative de la Jeune Chambre internationale (JCI) de Martigny qu’est née la Bricothèque. «C’était l’un de nos projets pour l’année 2019», explique Francine Maret, initiatrice du projet. «Grâce à une équipe motivée, nous avons pu mettre sur pied cette bibliothèque d’objets.»

Possibilité de donner des objets

Aujourd’hui, le lieu est géré par l’ARPI de Martigny, l’Association régionale professionnelle pour l’insertion. Une collaboration qui permet d’allier ce service de partage, destiné notamment à éviter le gaspillage, à un projet social.

«Nous avons tout de suite été séduits par ce projet de la JCI», raconte Eric Voeffray, responsable du secteur adultes de l’ARPI. «C’est une personne en recherche d’emploi qui tient le local de la Bricothèque.»

Le lieu recense quelque 250 objets divers. Et les nouveaux articles sont les bienvenus. Chacun peut faire un don, pour autant que le matériel soit en bon état et fonctionnel.

En décembre dernier, la Bricothèque comptait une trentaine de membres inscrits. «Ça commence à bien fonctionner», explique Eric Voeffray. «Ce printemps, les gens ont jardiné et ils ont loué des débroussailleuses, par exemple.»

En savoir plus: La Bricothèque, c’est par ici

A lire aussi: Martigny: première du genre en Valais, la bricothèque ouvre ses portes


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LoisirsAccrobranche: les parcs rouvrent pour le plus grand plaisir des aventuriersAccrobranche: les parcs rouvrent pour le plus grand plaisir des aventuriers

MusiqueStefanie Heinzmann: «On peut toujours décider de se relever»Stefanie Heinzmann: «On peut toujours décider de se relever»

Caves ouvertes 4/4Chez Nicolas Cheseaux, un oenologue plein de sagesseChez Nicolas Cheseaux, un oenologue plein de sagesse

Accords et désaccordsInaction et créativité: les bienfaits de l’ennui. Par Jean-François AlbeldaInaction et créativité: les bienfaits de l’ennui. Par Jean-François Albelda

Caves ouvertes 3/4La cave Cordonier-Lamon, au coeur du village du cornalinLa cave Cordonier-Lamon, au coeur du village du cornalin

Top