27.12.2019, 17:21

«Mais mec!», des tranches de vie entre absurde et poésie

Premium
chargement
Le comédien Térence Carron, Guillaume Darbellay et le preneur de son Nathan Ouellet.

Websérie Guillaume Darbellay a conçu une saison de formats courts mis en ligne durant les Fêtes. Une jolie réussite à découvrir en ligne dès à présent.

«Je suis vraiment un enfant du web. C’est sur internet que je me suis construit mon rapport à la fiction», explique le jeune Guillaume Darbellay quand il remonte à la genèse de sa websérie «Mais mec!». Il y a une semaine, il mettait en ligne sur YouTube cinq épisodes, après une projection publique de toute la saison dans un...

À lire aussi...

La belle histoire du jourCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoinCoronavirus: Main sûre apporte son aide aux aînés et aux personnes dans le besoin

Bon planCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de LongeborgneCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de Longeborgne

PortraitAu Ladakh, une Valaisanne sur les traces du léopard des neigesAu Ladakh, une Valaisanne sur les traces du léopard des neiges

PandémieCoronavirus: comment les médias valaisans s'adaptent à la situationCoronavirus: comment les médias valaisans s'adaptent à la situation

La belle histoire du jourCoronavirus: des milliers de fleurs pour le cimetière de FullyCoronavirus: des milliers de fleurs pour le cimetière de Fully

Top