25.08.2020, 15:00

Le yoga hors des sentiers battus

chargement
Le yoga sur paddle est en vogue, notamment à Crans-Montana.

Loisirs Le yoga compte de plus en plus d'adepte. Cette discipline peut aussi se pratiquer de manière originale. Nos suggestions ici et là en Valais.

1. Du yoga sur paddle à Crans-Montana

Si le yoga est symbole de détente et lâcher-prise, l’association du yoga et du paddle offre de nouvelles possibilités et procure des sensations inédites. Myriam Hernandez propose cette pratique originale à Crans-Montana, trois fois par semaine ou à la demande. «Cela permet de travailler davantage l’équilibre et l’alignement, ainsi que sur la lenteur. Le paddle donne le temps aux gens de se positionner correctement.»

Le yoga sur l’eau, au milieu du lac de la Moubra, offre aussi de nouvelles sensations, comme la possibilité d’entendre des canards et de se relaxer, «comme sur une vague». L’idée est venue tout simplement à l’enseignante de yoga: «J’ai vu un paddle sur le lac et j’ai essayé. Je me suis sentie à l’aise, dessus, c’était comme une évidence.»

Infos pratiques


Réservations: 078 202 72 72  et sur www.yogachic.ch

 

Le yoga sur paddle permet de travailler l’équilibre, tout en procurant de nouvelles sensations. © DR

 

2. Le yoga en toute liberté

L’idée de Yogafree, une association à but non lucratif, est de rendre le yoga accessible à tous et de stimuler de nouvelles vocations chez les enseignants. Le concept propose de suivre un cours, sans inscription préalable, dans l’un des 44 endroits référencés au sein de l’association, et de rémunérer le prof selon les moyens que l’on a.

«C’est un concept porteur, qui marche surtout à Genève et dans le canton de Vaud pour le moment. Mais je souhaite offrir cette possibilité aux autres enseignants», précise Leinad Bruderer, le fondateur de Yogafree basé à Neuchâtel.

«Le yoga prône le lâcher-prise, et ce lâcher-prise doit aussi se faire sur les finances.» Pour l’heure, en Valais, c’est à Miège qu’une enseignante prend part à l’opération. 

 

Infos pratiques

Infos et inscriptions sur www.yogafree.org

 

L’association Yogafree ouvre le yoga à des gens qui n’ont pas les moyens de s’offrir un abonnement. © DR

 

3. Méditation sonore sur les hauts de Châtelard


Vertic’Alp Emosson multiplie les activités en cette année particulière sur les hauts de Châtelard, au fond de la vallée du Trient. Tous les dimanches jusqu’au 13 septembre, le parc d’attractions organise ainsi un atelier bien-être aux Montuires,  au Village des Branchés, à 1825 mètres d’altitude. «Cet atelier est basé sur la découverte de soi à travers une méditation sonore aux bols chantants», nous indique-t-on.
Le rendez-vous est fixé à 9 h 30 au départ du funiculaire, à Châtelard-Village. Sur place, la méditation sonore est suivie de la dégustation d’une soupe préparée sur place.

Le prix de l’atelier est de 50 francs par personne. Le prix inclut le transport, ainsi que la dégustation du potage. Cette animation n’a lieu qu’en cas de beau temps. 

 

Infos pratiques

Inscriptions au 027 769 11 11 ou SMS (079 695 54 23).

 

Méditer en altitude avec les bols chantants pour une découverte de soi. © DR

 

A lire aussi : Le yoga compte autant d'adeptes que le foot: 400 yogis sont attendus à Zinal

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Bon planCoronavirus: avec la Souris grise, plonger de manière intelligente dans le numérique culturelCoronavirus: avec la Souris grise, plonger de manière intelligente dans le numérique culturel

Chronique"Au revoir!" Le grain de sel de Joël Jenzer"Au revoir!" Le grain de sel de Joël Jenzer

Votre hiver en familleZermatt s’impose comme la station 2.0Zermatt s’impose comme la station 2.0

La belle histoire du jourCoronavirus: des points-relais pour soutenir les personnes dans la précaritéCoronavirus: des points-relais pour soutenir les personnes dans la précarité

PandémieCoronavirus et réouverture: les acteurs culturels soulagés mais prudentsCoronavirus et réouverture: les acteurs culturels soulagés mais prudents

Top