24.10.2020, 12:00
Lecture: 5min

Le Palp Festival gagne le pari d'une édition à haut risque

Premium
chargement
Pour la Mountain Session de la cabane des Becs de Bosson, Sophie Hunger s'est produite à 3000 mètres d'altitude.

Musique La manifestation a été l'une des seules à avoir pu se maintenir sur l'été et à avoir pu s'adapter aux normes sanitaires dans des temps très courts pour maintenir ses concerts. Un dixième anniversaire éreintant mais riche en enseignements.

La décision a été prise avant même l’annonce des mesures sanitaires prises par le Conseil d’Etat valaisan mercredi passé. La dixième édition du Palp Festival aurait dû se conclure le 14 novembre par le très attendu Bal masqué et ce week-end, les doux dingues de l’organisation avaient prévu de transformer la Distillerie Morand en forêt indoor pour l’événement Jardin secret. «Avec la hausse des cas de Covid-19, nous avons logiquement choisi de renoncer à ces soirées, qui devaient se dérouler à...

À lire aussi...

MusiqueMuraz/Sierre: visitez les  carnotzets du Palp FestivalMuraz/Sierre: visitez les  carnotzets du Palp Festival

Feux vertsAu mitan, un bilan très satisfaisant pour le Palp festivalAu mitan, un bilan très satisfaisant pour le Palp festival

FestivalLe Palp célèbre le son à BrusonLe Palp célèbre le son à Bruson

Top