05.02.2019, 15:01

Le groupe théâtral La Combédie joue une farce délirante à partir de vendredi à Martigny-Croix

chargement
Les comédiens vont bien faire rire leur public...

Théâtre La troupe de théâtre de Martigny-Combe est à pied d’œuvre dès vendredi pour une série de dix représentations à la salle de l’Eau-Vive.

Le groupe théâtral La Combédie remonte sur les planches. En cette fin de semaine, la troupe jouera «Ma femme s’appelle Maurice», une comédie de Raphy Shart, sur une mise en scène de Léonard Arlettaz, à la salle de l’Eau-Vive, à Martigny-Croix.

Cette pièce raconte l’histoire de Georges qui, pour se débarrasser de sa maîtresse, reconquérir sa femme et éviter la confrontation, va habilement faire passer Maurice – un bénévole du Secours fraternel – pour son épouse. «C’est toujours le jour où la vérité doit éclater qu’on plonge dans les mensonges les plus énormes», souligne Léonard Arlettaz.

Le metteur en scène ne tarit pas d’éloge sur le travail de l’auteur: «Raffy Shart nous offre une farce délirante que je qualifierais de rock’n’roll. Les audaces de l’écriture et la folie des situations emmèneront le spectateur dans une joie et un plaisir de chaque instant.»

 

Infos pratiques

Représentations les vendredis 8, 15 et 22 février à 20 heures, samedis 9, 16 et 23 février à 20 heures, dimanches 10 et 17 février à 17 heures, ainsi que les mardi 12 et mercredi 20 février à 20 heures. Entrée libre, chapeau à la sortie, petite restauration.

 

A lire aussi: La Combédie joue «Oscar»

En savoir plus: Infos ici
 


Top