30.01.2020, 15:30

La montagne revêt ses habits de gala à Saint-Maurice

chargement
L’expédition de 2016 avait permis aux membres du Groupe Montagne Abbaye de pratiquer l’alpinisme au Pérou.

Au sommet Le Gala de la montagne accueille Jean Troillet et Jean-Yves Fredriksen. La montagne au centre des débats avec le Groupe Montagne Abbaye, au Théâtre du Martolet ce vendredi 31 janvier.

Les cimes tiendront la vedette, vendredi 31 janvier au Théâtre du Martolet, lors du traditionnel Gala de la montagne, organisé par le Groupe Montagne Abbaye (GMA). «La soirée est ouverte au grand public, et pas seulement aux gens qui gravitent autour du collège», précise d’emblée Maxime Derivaz, organisateur de l’événement et guide auprès du GMA. «L’idée consiste à faire venir des personnalités connues du monde de la montagne.» Les invités présentent leurs activités ou content leurs aventures.

Au programme de la rencontre de vendredi, deux figures de prestige, habituées à tutoyer les sommets les plus vertigineux, et qui se connaissent très bien. L’alpiniste Jean Troillet viendra parler de ses expériences d’himalayiste avec «La victoire, c’est la vie – Face ouest Annapurna». Jean-Yves Fredriksen évoquera sa traversée de l’Himalaya en parapente. «Ils ne parleront pas que de l’aspect technique de leurs exploits, mais aussi du côté humain», précise Maxime Derivaz.

 

Les aventures filmées de Jean Troillet:

 

L’entrée à la soirée est libre; un casque, qui fera office de chapeau, sera disposé à la sortie.

A lire aussi: Jean Troillet doublement à l'honneur: un livre et un film mettent en lumière l'aventurier valaisan

Cap sur le Pérou

Le Gala de la montagne est la pointe visible des activités du GMA. Ce groupe, encadré par trois guides et par un chanoine, réunit des jeunes passionnés de montagne, issus du collège de Saint-Maurice pour la plupart, mais accueillant volontiers des gens qui ne fréquentent pas cette école. «Le principe est de constituer un groupe qui apprend à se connaître au fil des rencontres. Et une fois que le groupe est bien ficelé, nous organisons une expédition. Elle se déroule en principe tous les quatre ans.»

Après un voyage sur les sommets du Pérou en 2016, le GMA retournera dans le même pays dans quelques mois, du côté de la cordillère de Vilcanota, au sud. «Il y a plusieurs 6000 mètres dans cette région. Cela nous permet de pratiquer de l’alpinisme d’altitude dans des conditions que l’on ne retrouve pas dans les Alpes.»

Un soutien pour le GMA

Le Groupe Montagne Abbaye, en dehors de ces voyages lointains, met sur pied des activités tout au long de l’année. Les membres peuvent ainsi pratiquer l’escalade, l’alpinisme ou le ski de randonnée, durant les week-ends et les vacances scolaires. «Notre groupe est ouvert à tout le monde», précise Maxime Derivaz.

L’idée de ce gala consiste à faire venir des personnalités connues du monde de la montagne.
Maxime Derivaz, guide pour le Groupe Montagne Abbaye et organisateur de l’événement

 

La soirée de vendredi devrait attirer autant les amateurs de haute montagne que les promeneurs en forêt. Le gala a pour but de soutenir les activités du GMA. Les membres qui participent au voyage estival paient une partie de leur expédition. Le reste est financé par divers soutiens, ainsi que par les revenus encaissés lors d’activités comme la vente de gâteaux ou de vins, et par ce gala annuel. La présence d’un nombreux public est donc requise afin de supporter le groupe.

Infos pratiques

Vendredi 31 janvier à 19 h 30 au Théâtre du Martolet à Saint-Maurice.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top