La Fugue chablaisienne se met au ver...

chargement

Mobilité douce Dimanche, la Fugue chablaisienne traversera huit communes de la région. Cette huitième édition aura pour thème l’écologie et les cycles de la nature, avec notamment au programme des aires d’animation le lombricompostage.

 14.06.2018, 16:00
1/2  

Eisenia foetida. Derrière ce nom savant se cachent des petits vers de terre de couleur rouge. Petits par la taille puisqu’ils ne mesurent guère que 8 ou 9 centimètres mais pas par l’ampleur de leur activité. A la ferme Gerber, dans la plaine face à Ollon, ces bourreaux de travail s’activent en effet pour recycler des déchets organiques.

«Ces animaux hermaphrodites, qui vivent toujours en groupe, sont capables de manger l’équivalent de la moitié de leur poids chaque jour», explique Agnès Gerber. Qui sourit: «Ce sont de vrais tubes digestifs. Ils n’ont ni yeux, ni oreilles mais ils ont cinq cœurs. Quand j’explique ça aux gens, même les phobiques des lombrics les regardent autrement!» 

Bourreaux de travail de l’ombre

Cela fait trente-deux ans que la Boyarde et son mari Sylvain se sont lancés dans la lombriculture en grand, utilisant ces ouvriers de l’ombre pour transformer du fumier de ferme en engrais organique et en terreau. «La différence entre avant et après est impressionnante: après 24 heures, il n’y a déjà plus d’odeur et au final, on dirait vraiment de la terre», relève Maryline, l’une des filles du couple.

 

Ces animaux hermaphrodites sont capables de manger l'équivalent de la moitié de leurs poids chaque jour"
Agnès Gerber lombricultrice

 

Depuis 2007, ils proposent également aux privés des lombricomposteurs, ustensiles qui appliquent aux déchets alimentaires le même procédé que pour la lombriculture en grand mais en le confinant dans un cylindre multicouche de 50 cm de diamètre. «Quand nous avons commencé, certains nous prenaient pour des fous. Mais aujourd’hui, dans un contexte marqué par la généralisation des sacs taxés, beaucoup se découvrent une âme de recycleur et l’intérêt pour notre activité croît de manière exponentielle.»

Onze aires d’animations et 42 kilomètres pour la Fugue

Épaulés par leurs quatre enfants et leurs conjoints, les Gerber la feront découvrir ce dimanche 17 juin en organisant des démonstrations et des visites libres ou guidées (toutes les heures pour ces dernières) à l'occasion de La fugue chablaisienne, dont la 8e édition a pour thème l’écologie et les cycles de la nature. Ils exposeront aussi leurs poules, poussins et coqs et proposeront des jeux pour les enfants et familles ainsi que de la restauration.

Au total, onze aires d’animations et une de ravitaillement seront à découvrir de 10 à 17 heures lors de cette journée dédiée à la mobilité douce. Le parcours de 42 km s’étirera sur les communes d’Aigle, Bex, Ollon, Massongex, Monthey, Collombey-Muraz, Vionnaz et Vouvry. Il est divisé en deux boucles - la champêtre (12 km) et l’agglomération (30 km).

Les participants pourront utiliser une carte interactive pour organiser leur périple.


En savoir plus : Toutes les informations sur la Fugue chablaisienne

À lire aussi : À travers les entrailles de la Satom à Monthey


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EvasionEvasion: le Liechtenstein, un timbre-poste sur la carteEvasion: le Liechtenstein, un timbre-poste sur la carte

Savoir-faireNos artisans ont du talent: au Châble, Rosskull sculpte des crânes d’animauxNos artisans ont du talent: au Châble, Rosskull sculpte des crânes d’animaux

InnovationEksperiens21, à la croisée de l’art et de l’architectureEksperiens21, à la croisée de l’art et de l’architecture

Eksperiens21, entre art et architecture

Du 21 septembre au 21 octobre, pour l’équinoxe d’automne, cinq rendez-vous thématiques mettent en lien artistes et...

  17.09.2021 18:00
Premium

SpectacleThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à ValèreThéâtre: la tragédie du Nanga Parbat rejouée à Valère

AnniversaireVouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»Vouvry: Gabrielle Pignat, 100 ans et un «sacré caractère»

Top