10.01.2019, 15:10

L'Ecole cantonale d'art du Valais mue et devient l'édhéa

chargement
L'ECAV devient édhéa et affiche déjà son nouvel acronyme.

Education En 2019, pour son 70e anniversaire, l'ECAV change d'acronyme et devient édhéa (pour Ecole de Design et Haute Ecole d'Art du Valais). A ce changement d'identité s'ajoute l'intégration complète au modèle des Hautes Ecoles et la perspective d'un nouveau bâtiment à plus de 30 millions de francs.

Jean-Paul Felley l’avait tout de suite dit en prenant ses fonctions de directeur de l’Ecole cantonale d’art du Valais: «quand on dit «ECAV», souvent les gens entendent «ECAL». Ce serait bien de changer le nom de l’école». Un peu plus de six mois après c’est chose faite. l’ECAV devient dès à présent édhéa pour Ecole de Design et Haute Ecole d’art du Valais. «Le but est de mettre en avant la spécificité de notre institution. A savoir ses deux pôles d’enseignement, celui d’école d’art mais aussi le versant des arts appliqués – principalement le graphisme – où nous comptons 152 élèves.» Une nouvelle ère s’ouvre donc à l’occasion du 70e anniversaire de l’institution, qui sort également du modèle de fondation pour intégrer le système des Hautes Ecoles. «Cela offrira des possibilités de synergies qui seront au bénéfice de tous», appuie François Seppey, directeur HES·SO Valais Wallis. Par ailleurs, l’édhéa, comme l’a affirmé le conseiller d’Etat Christophe Darbellay, pourra compter sur un déménagement dans un nouveau bâtiment à Sierre – «estimé entre 30 et 35 millions de francs» – aussi rapidement que possible, «au mieux à la rentrée 2023». 


Top