31.01.2019, 15:30

L’alpiniste Catherine Destivelle hôte de l’association Annapurna ce samedi 2 février à Verbier

chargement
Le public pourra aller à la rencontre d'une star de l'alpinisme samedi à Verbier.

Solidarité La célèbre alpiniste Catherine Destivelle évoquera son parcours de vie ce samedi 2 février à Verbier à l’invitation de l’association Annapurna qui milite en faveur des enfants défavorisés au Népal.

La célèbre alpiniste française Catherine Destivelle est l’hôte de marque de l’association Annapurna qui, comme tous les ans à pareille époque, organise une soirée de films de montagne en faveur d’enfants défavorisés au Népal. Cette rencontre ouverte au public aura lieu ce samedi 2 février dès 20 heures à la salle de la Comba, à Verbier.

Véritable star dans le milieu de la grimpe, Catherine Destivelle présentera son parcours de vie, elle qui a vaincu les voies les plus difficiles des Alpes en solo, telles que le pilier Bonatti aux Drus, la face nord de l’Eiger en hiver ou encore l’éperon Walker aux Grandes Jorasses. Catherine Destivelle, 59 ans, a publié de nombreux ouvrages sur sa passion de l’escalade et de la montagne. Elle occupe aujourd’hui le poste de directrice des Editions du Mont-Blanc.

 

Un bilan positif

Fondée en 2007 par Dhan Adhikari, Népalais vivant dans le val de Bagnes, avec le soutien d’un comité de personnalités de la région, l’association Annapurna est active dans la ville de Pokhara, au centre du pays. «De nombreuses familles ne peuvent pas scolariser leurs enfants. L’association leur vient en aide en les hébergeant dans une maison d’accueil et contribue à leur éducation», souligne Maryse Kaiser, membre du comité.

Les fonds sont alimentés grâce au soutien de nombreux parrains et donateurs en Suisse, ainsi que par les recettes de soirées, films et manifestations diverses. «L’association compte actuellement 25 enfants qui accompliront leurs études jusqu’à la fin de leur formation. A ce jour, plusieurs de nos protégés ont réussi brillamment leurs études. Il y a par exemple une infirmière, une comptable, une esthéticienne, ainsi qu’une réceptionniste dans un grand hôtel de Pokhara», se réjouit Maryse Kaiser.

Vice-présidente de l’association, Léonie Burtin pousse la réflexion un peu plus loin: «Nos objectifs ont largement été atteints cette année. L’apport financier de nos généreux donateurs nous permet de construire notre propre maison d’accueil. Ce projet est en cours de finalisation. Les travaux débuteront ce printemps.»

 

A lire aussi: Catherine Destivelle: «L’escalade aide les jeunes à se responsabiliser et à se construire»

En savoir plus: D’autres infos ici
 

Entr’Aides organise sa soirée samedi à Martigny

Basée à Martigny, l’association Entr’Aides qui organise des voyages à vocation humanitaire depuis plus de dix ans propose également une soirée de soutien ce samedi dès 18 h 30 à la salle communale. Cette structure qui a vu le jour en 2008 à l’Ecole de commerce et de culture générale (ECCG) de Martigny multiplie les initiatives dans les pays de l’Est pour soutenir des familles dans le besoin en acheminant par exemple du matériel scolaire. «Les jeunes s’engagent pour découvrir des contrées inconnues et s’enrichir des échanges susceptibles d’être noués», note Cédric Bonnébault qui préside l’association depuis sa fondation.
En juin prochain, une dizaine de jeunes se rendront en Moldavie. «La soirée de soutien de ce samedi contribuera au financement de ce nouveau voyage», souligne Cédric Bonnébault.

En savoir plus: D’autres infos ici

Top