14.01.2020, 15:00

Grimentz: la légende du Boconett célébrée avec du fromage

chargement
La légende sera lue à tous les participants.

Patrimoine Les enfants sont invités à découvrir une tradition ancestrale. Une meule de l’alpage de Torrent leur a été réservée.

C’est la porte de l’histoire que pousseront vendredi les enfants réunis à Grimentz. En effet, comme chaque 17 janvier sera célébrée la légende du Boconett.

Celle-ci remonte au XIVe siècle, en 1348 plus exactement. Un terrible malheur s’abattit sur la région. En effet, la peste tua tous les villageois. Seules certaines citoyennes en réchappèrent.

Comme le précise Claire Z’Graggen, responsable de communication d’Anniviers tourisme, trois jeunes filles gardaient le bétail au-dessus de Saint-Jean. On raconte que la forte odeur du bouc dans l’écurie réussit à tuer le bacille responsable de l’horrible maladie. Lorsque les Valaisannes rentrèrent au village, elles constatèrent avec effroi le décès de tous les habitants.

«Pour remercier Dieu de les avoir épargnées, elles promirent que chaque année une part de fromage de l’alpage de Torrent serait prélevée pour être distribuée aux jeunes, de leur naissance jusqu’à leur première communion.» Ce récit populaire sera à l’honneur à 15 heures devant l’office du tourisme.

 

En savoir plus: les infos

A lire aussi: La légende du Boconett prévoit le partage d’un fromage d’alpage à Grimentz

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LoisirsCoronavirus: les jeunes auront leurs vacances cet étéCoronavirus: les jeunes auront leurs vacances cet été

Bon planCoronavirus: lorsque sport et tourisme font la paire dans l’EntremontCoronavirus: lorsque sport et tourisme font la paire dans l’Entremont

DéconfinementCoronavirus: en l’absence de deuxième vague, un deuxième souffle pour la cultureCoronavirus: en l’absence de deuxième vague, un deuxième souffle pour la culture

Mon village«Ce que j’aime à Vernayaz, c’est...»«Ce que j’aime à Vernayaz, c’est...»

Bonne actionLes bénévoles vont nettoyer les sentiers de la station de La TzoumazLes bénévoles vont nettoyer les sentiers de la station de La Tzoumaz

Top