Doublement oscarisé, le film «The Father» a du Valais en lui

chargement

Cinéma Adapté par l’auteur français Florian Zeller, «The Father», avec Anthony Hopkins, a remporté deux Oscars dimanche à Los Angeles. Derrière cette success-story, un investisseur valaisan.

 26.04.2021, 17:00
Lecture: 4min
Premium
Le financier valaisan Christophe Spadone (tout à gauche) lors de la présentation de "The Father" au Zurich Film Festival en septembre 2020.

Nominé à quatre reprises aux Golden Globes en début d’année, le film «The Father», pourtant porté aux nues par la critique, était reparti bredouille. L’affront est lavé puisque la toile réalisée par l’auteur français à succès Florian Zeller a remporté dimanche à Los Angeles deux Oscars: celui du meilleur scénario adapté et celui du meilleur acteur pour le monumental Anthony Hopkins qui partage l’affiche avec l’actrice Olivia Colman (elle-même oscarisée en 2019).

 

À lire aussi...

DéconfinementCoronavirus et cinémas valaisans: on rouvre, mais les films manquentCoronavirus et cinémas valaisans: on rouvre, mais les films manquent

FILMCinéma: pas de Quartz mais une course aux Oscars pour Tristan AymonCinéma: pas de Quartz mais une course aux Oscars pour Tristan Aymon

Pas de Quartz mais une course aux Oscars

Nominé, «Trou Noir» du réalisateur valaisan n’a finalement pas remporté le Prix suisse du cinéma. Mais le court-métrage...

  29.03.2021 18:00
Premium

FilmsCinéma: un Valaisan au cœur du Festival du film sur les droits humainsCinéma: un Valaisan au cœur du Festival du film sur les droits humains

Cinéma«Mad Heidi», une fondue rouge sang pour les fondus de films gore«Mad Heidi», une fondue rouge sang pour les fondus de films gore

Top