07.01.2020, 18:00

Dom Juan, clown blanc, monstre et jouisseur

Premium
chargement
Gramblanc, le clown blanc, alter ego de Jean-Lambert Wild depuis près de vingt ans, entre ici dans la peau de Dom Juan, dans un somptueux décor de porcelaine et de tapisseries.

Théâtre Cette semaine, le Crochetan accueille «Dom Juan ou le festin de pierre», création commune de l’immense Jean Lambert-wild et de son complice metteur en scène Lorenzo Malaguerra. Rencontre.

A Séoul, un journaliste local venu à la rencontre du duo Jean Lambert-wild et Lorenzo Malaguerra alors qu’il affinait  pour le Théâtre national de Corée les derniers détails de son adaptation du «Roberto Zucco» de Bernard-Marie Koltès, avait écrit que les deux hommes fonctionnaient comme les deux hémisphères d’un même cerveau. Au rappel de l’anecdote, ils s’esclaffent… «Tant qu’on...

À lire aussi...

DonationOnze œuvres de Chavaz léguées au Musée d’art du ValaisOnze œuvres de Chavaz léguées au Musée d’art du Valais

Le nez en l'airChâteau-d’Œx: la science s’invite dans les airsChâteau-d’Œx: la science s’invite dans les airs

Bons plansÇa se passe près de chez vous ce week-endÇa se passe près de chez vous ce week-end

CinémaLe nouveau film de la Valaisanne Mélanie Pitteloud sélectionné aux Journées de SoleureLe nouveau film de la Valaisanne Mélanie Pitteloud sélectionné aux Journées de Soleure

Si on sortaitLes bons plans de la rédaction culturelle du "Nouvelliste"Les bons plans de la rédaction culturelle du "Nouvelliste"

Top