04.09.2019, 15:30

Denis Turin, ce fou de vélomoteurs

chargement
Denis Turin et le vélomoteur qu'il a customisé et qu'il présentera au Verbier Bike Fest ce week-end.

Portrait Dans son atelier de Chamoson, il répare et customise les boguets qui le faisaient rêver adolescent. Il présentera quelques-unes de ses machines dans le cadre du Verbier Bike Fest, du 6 au 8 septembre.

«Dans cette manifestation qui regroupe des passionnés de motos, je risque de faire tache avec mes vélomoteurs!» Mi-inquiet, mi-amusé, Denis Turin se réjouit de participer au Verbier Bike Fest. Lui et deux autres passionnés de vélomoteurs, Raymond Jacquet et Robert Van de Maele, présenteront une quinzaine de machines customisées, qui ne ressembleront plus du tout aux traditionnels vélomoteurs que l’on aperçoit à la sortie des écoles.

L’organisateur du Bike Fest, Christian Sarbach, a estimé que les boguets avaient aussi leur place dans l’univers des grosses motos. Il leur offre aussi la possibilité de rouler devant le public lors d’une démonstration.

Denis Turin, ongleur de profession, qui a appris la mécanique sur le tas, aux côtés de son père au domaine agricole familial, n’a pas l’habitude d’exposer ses machines. C’est le plus souvent au sous-sol de sa villa située à Chamoson qu’il passe du temps – beaucoup de temps – à les choyer, à les dorloter et à les transformer au gré de ses envies, après avoir collecté les pièces à changer ou qui manquaient. «Je fais cela pour mon plaisir personnel et j’expose mes vélomoteurs plutôt à la maison… Je me passionne pour les modèles Minarelli, fabriqués de 1969 à 1990.»

Mais pourquoi cette marque uniquement? «C’est le vélomoteur que j’ai possédé quand j’avais 16-17 ans. J’aime bien ses finitions. J’en avais donc un quand j’étais adolescent et un jour, on me l’a volé. Ça m’est vraiment resté en travers de la gorge. Ensuite, j’ai eu une voiture, mais je me suis dit qu’un jour je remonterai un boguet de ce type.»

Ce jour est arrivé il y a deux ans environ. Et depuis, le Vaudois devenu valaisan par amour ne compte plus les heures passées à soigner ses machines. Son épouse non plus: «C’est vrai que ça fait un peu beaucoup», dit-elle en riant. «Il n’est pas du genre à faire les choses à moitié. Mais bon, avec cette activité, il est heureux…»

Je les fais tourner pour aller chercher les croissants
Denis Turin, collectionneur de vélomoteurs

Traquer les pièces rares sur le Net

Redonner une jeunesse aux vieux modèles et les customiser n’est pas qu’affaire de mécanique et de patience. Encore faut-il dénicher les pièces adéquates. «Comme les Minarelli n’existent plus, je dois souvent faire venir des pièces ou des moteurs des Etats-Unis, d’Espagne, d’Italie ou d’Argentine. Il y a un marché des pièces sur le Net, un réseau s’est créé entre les collectionneurs. J’arrive aussi à en trouver grâce au bouche-à-oreille. Heureusement, maintenant j’ai davantage de moyens que quand j’avais 17 ans et je peux faire de belles réalisations.» Comme son joyau, le superbe prototype qu’il bichonne dans sa cave.

Si ses jolis boguets ne roulent pas souvent, ils prennent quand même parfois l’air: «Je les fais tourner de temps en temps, pour me rendre à Sion quand il fait beau ou pour aller chercher les croissants.»

 

Verbier, paradis de la moto

La 9e édition du Verbier Bike Fest se déroule ce week-end, du vendredi 6 au dimanche 8 septembre. Pour cette mouture 2019, les organisateurs ont concocté un programme spectaculaire, avec des sensations fortes. Dans un village quasi totalement couvert, le Verbier Bike Fest propose comme chaque année des concerts rock, des shows motos FMX (des pilotes parmi les meilleurs au monde) et stunt  avec la seule femme en Europe à stunter avec une Harley-Davidson, un athlète qui fait des prouesses en trial acrobatique, des shows avec les Patronnesexy, ou encore un Bike show plein de motos rutilantes, des démonstrations de drift… Il y aura aussi des stands d’accessoires, de customs, de restaurants et de bars et autres animations pour les enfants. «Nous essayons de plaire à un maximum de personnes, motards ou non motards, enfants, jeunes et moins jeunes», souligne le président du comité d’organisation Christian Sarbach. À noter encore que tous les spectacles et animations sont gratuits.

En savoir plus: Le programme complet du Verbier Bike Fest

 

A lire aussi: Record d’affluence pour le Verbier Bike Fest


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top