29.05.2020, 15:00

Découvrir la flore locale en se promenant dans les jardins alpins

chargement
Le jardin alpin La Thomasia à Pont de Nant, sur les hauts de Bex, abrite plus de 3000 espèces de plantes du monde entier.

Loisirs Les possibilités de visiter des jardins botaniques de montagne sont nombreuses. Notre sélection à Pont de Nant, à Bourg-Saint-Pierre et dans le Haut-Valais.

1. Trois cents plantes en liberté

 

Le jardin La Linnaea a célébré ses 130 ans l’année passée. © DR

Non loin du col du Grand-Saint-Bernard, la Linnaea ravira les amoureux de la nature. Ce jardin alpin, qui est aussi une station de biologie, appartient à la Société académique de Genève depuis 1915. Il est situé au sommet d’une colline qui domine Bourg-Saint-Pierre.
Le promeneur pourra y découvrir plus de 300 plantes, issues pour la plupart de la flore locale. Des étiquettes, des dessins et des commentaires permettent d’identifier les plantes rencontrées en chemin. L’accès à ce jardin alpin, ouvert de mai à octobre, est libre.
L’année dernière, le jardin alpin La Linnaea a fêté ses 130 ans. Il a été restauré à l’occasion de son centième anniversaire en 1989 et il est toujours entretenu par les jardiniers des Conservatoire et jardin botaniques de la Ville de Genève.

En savoir plus: Les infos sur le jardin de Bourg-Saint-Pierre
 

2. Dans le Haut-Valais aussi

 

Dans la région de Zermatt, le jardin alpin Ricola révèle des secrets sur les fameux bonbons. © DR

Les amateurs de plantes trouveront aussi leur bonheur dans le haut du canton. Plusieurs jardins alpins s’y trouvent, offrant des possibilités de balades variées. Dans la région de Loèche, le jardin botanique d’Erschmatt permet de découvrir d’anciennes variétés de céréales, des fèves, des petits pois, du millet, du sarrasin, du maïs et des plantes potagères.
Dans un registre différent, le jardin alpin du centre Pro Natura d’Aletsch, dans la région de Riederalp, présente quelque 200 espèces de plantes de la région. A découvrir, entre autres trésors, le long du sentier nature, la joubarbe des montagnes ou l’azalée des Alpes.
Dans la région de Zermatt, les gourmets pourront visiter le jardin aux plantes Ricola, au hameau de Blatten, et découvrir les treize plantes utilisées pour la fabrication des célèbres bonbons.

 

3. Des espèces du monde entier à Pont de nant

 

Le site abrite plus de 3000 espèces du monde entier. © DR

Situé au cœur des Alpes vaudoises à 1260 mètres d’altitude, le jardin alpin La Thomasia occupe une partie du vaste pâturage de Pont de Nant et est adossé à la spectaculaire paroi ouest du Grand Muveran qui le domine de presque 800 mètres. Ce domaine qui appartient au Musée et jardin botanique de Lausanne rouvrira ses portes au public le samedi 6 juin. Le site, qui bénéficie de conditions climatiques idéales pour la culture de plantes alpines, abrite plus de 3000 espèces du monde entier, des Montagnes rocheuses aux Andes en passant par le Japon et la Nouvelle-Zélande. «Ce site est exceptionnel. Il mérite une visite», s’enthousiasme son jardinier François Bonnet.

En savoir plus: Infos ici

 


L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. 
http://abo.lenouvelliste.ch
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LoisirsPlus de 4000 espèces de plantes à découvrir au jardin alpin de Champex-LacPlus de 4000 espèces de plantes à découvrir au jardin alpin de Champex-Lac

Top