14.02.2020, 19:00

Da Silva, arpenteur gracieux d’une chanson accidentée

Premium
chargement
Da Silva, artiste ténébreux qui apprivoise la lumière.

Musique Le chanteur français vient de sortir son septième album «Au revoir chagrin». Il le présente au Point 11 de Sion ce dimanche 16 février. Rencontre.

Il y a eu un moment, dans la chanson française, où des artistes avec une légitimité électrique acquise par la scène ont flirté plus ou moins longuement avec le grand succès. Après la variété, avant la pop électronique et la domination des musiques dites urbaines. Cali, Dominique A, Miossec, Raphael... Emmanuel Da Silva a alimenté ce courant à son arrivée sur la scène francophone en 2005 avec l’album «Décembre en été». Label influent, tube imparable –...

À lire aussi...

PortraitAu Ladakh, une Valaisanne sublime les léopards des neigesAu Ladakh, une Valaisanne sublime les léopards des neiges

PandémieCoronavirus: comment les médias valaisans s'adaptent à la situationCoronavirus: comment les médias valaisans s'adaptent à la situation

La belle histoire du jourCoronavirus: des milliers de fleurs pour le cimetière de FullyCoronavirus: des milliers de fleurs pour le cimetière de Fully

La culture au temps du confinementCoronavirus: le Palp Festival "s'adapte et fait au mieux"Coronavirus: le Palp Festival "s'adapte et fait au mieux"

SoutienCoronavirus: Culture Valais ouvre une hotline pour aiguiller et rassurerCoronavirus: Culture Valais ouvre une hotline pour aiguiller et rassurer

Top