23.05.2019, 15:30

Crans-Montana: la Badadgia pour parler du don d’organes

chargement
Les concurrents de la Badadgia effectuent le parcours dans la bonne humeur. Ici, l’essentiel n’est pas la performance sportive, mais l’esprit d’entraide.

Course La Badadgia, course d’obstacles conviviale qui se déroule ce samedi 25 mai, propose de soutenir l’association L’Etoile de Gaël, qui aide les familles concernées par un don d’organes.

La métaphore est parlante: le parcours du combattant qu’effectueront les concurrents de la Badadgia ce samedi 25 mai peut évoquer le parcours du combattant que doit subir une personne candidate à un don d’organes, qu’elle soit receveuse ou donneuse. La Badadgia propose à tout un chacun d’offrir son aide en prenant part à une des deux courses d’obstacles couplées à une course d’orientation à Crans-Montana.

L’épreuve vivra samedi sa troisième édition. Elle a été créée pour récolter de l’argent pour l’association L’Etoile de Gaël, fondée dans le but d’aider financièrement et moralement les familles en attente d’un don d’organes. «Cette course est aussi l’occasion de parler plus généralement du don d’organes, un sujet encore tabou», explique Karine Blanc, présidente de l’association. «Les gens n’osent pas en parler autour d’eux et beaucoup de ceux qui ont pris la décision d’être donneurs ou de ne pas l’être n’osent pas le dire, leur famille n’est souvent pas au courant.»

 

Cette course est aussi une occasion de parler du don d’organes, un sujet encore tabou.
Karine Blanc, présidente de l’association L’Etoile de Gaël

 

Quant à la course proprement dite, elle se dessine sur un parcours de 9 kilomètres et elle ne ressemble pas à ces compétitions pour lesquelles il faut s’entraîner des mois durant. «Il n’y a pas de chronomètre, la course se déroule à plat et on peut même éviter les obstacles si on veut. L’objectif est que les gens se rassemblent et s’amusent en passant un bon moment. Il y a des familles, des entreprises ou des groupes d’amis qui y participent.»

La Badadgia 2018 en images:

 

Une grande fête dans la station

Les enfants sont friands de cette épreuve. Un parcours est même réservé aux tout-petits (3 à 8 ans) dans l’aire d’arrivée. Les concurrents se répartissent dans plusieurs catégories: selon l’âge, pour les familles (avec un adulte au minimum) ou pour les entreprises.

L’inscription coûte 25 francs. Lors des deux précédentes courses, plus de 1000 personnes ont slalomé entre les obstacles, ce qui a permis de soutenir plus de 50 familles dans le besoin. Cette troisième édition est soutenue  par des sportifs de renom: Sophie Lamon (escrime), William Besse (ski alpin), Sébastien Carron (rallye), Alexandre Rey (football). Tout comme elle l’est par la marraine et le parrain de l’association L’Etoile de Gaël, Séverine Pont-Combe (ski-alpinisme) et Luca Aerni (ski alpin).

Et pour ceux qui ne seraient pas trop motivés à se rouler dans la boue, il y a quand même de quoi faire samedi: la Badadgia, c’est aussi une grande fête au cœur de Crans-Montana, avec des possibilités de restauration, diverses animations, l’ouverture de la maison de Bibi et d’autres surprises. Possibilité de s’inscrire sur place samedi (avec une majoration de 10 francs).

En savoir plus: Infos et inscriptions à la Badadgia

A lire aussi: Crans-Montana: la Nuit des Neiges distribue 80 000 francs


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top