25.03.2020, 15:00

Coronavirus: le russe, le coréen ou l’anglais vous tentent? Apprenez-les grâce à la Médiathèque Valais

chargement
Un ordinateur suffit pour apprendre de très nombreuses langues.

Bon plan Par le biais d’une plateforme mise à disposition, l’e-learning n’a jamais été aussi facile. Une bonne occasion pour se changer les idées.

Pandémie oblige, les voyageurs dans l’âme ne peuvent pas à l’heure actuelle réserver leurs prochaines vacances. Par contre, ils peuvent apprendre les bases pour communiquer dans le pays qui les fait rêver.

La Médiathèque Valais leur propose en effet une plateforme qui ne comprend pas une langue mais vingt-deux. Environ 320 leçons pour débutants par option sont à disposition.

En quelques clics

L’anglais, l’italien, l’allemand, le portugais bien sûr sont enseignés mais les amateurs peuvent également se familiariser par exemple avec le coréen, le mandarin, le grec, le japonais ou le persan. Damian Elsig, directeur de l’institution, souligne que les intéressés devaient jusqu’à aujourd’hui participer à une séance d’information. Au vu de la situation actuelle, celle-ci a été supprimée et l’inscription est possible directement en ligne.

Le bon accent

Michael Ravedoni, responsable de ce domaine de formation, explique que la méthode Rosetta Stone utilisée présente des avantages. «Sans traduction, elle vous entraîne à reconnaître les sons et à les associer à des images de manière intuitive.» Il ajoute «qu’elle cible l’expression orale, avec son outil de reconnaissance vocale qui vous aide à perfectionner votre prononciation et votre accent».

La gratuité est de mise si l’apprenant suit vingt heures de cours au minimum sur une année. Dans le cas contraire, 50 francs par licence seront facturés.

Lancée il y a cinq ans, la formule connaît un très joli succès. Depuis 2017, plus de 900 Valaisans se sont inscrits.


En savoir plus: pour les informations et la procédure d’inscription

A lire aussi: Les animateurs du planétarium de Sion font voyager dans le ciel

 

L’info solidaire
Dans la situation sanitaire hors norme que nous vivons, la rédaction du «Nouvelliste» se mobilise afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi d’ouvrir en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise.
Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Pour nous. Pour vous. Soyons solidaires autour d’elle. http://abo.lenouvelliste.ch
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NumériqueLa Médiathèque Valais offre 15 millions de chansons à ses abonnésLa Médiathèque Valais offre 15 millions de chansons à ses abonnés

MédiathèqueLa Médiathèque Valais se lance dans le prêt d'e-bookLa Médiathèque Valais se lance dans le prêt d'e-book

Top