02.03.2018, 00:01

«Comme un ménage à trois dont il se sentait exclu»

Premium
chargement
«Comme un ménage à trois dont il se sentait exclu»
Par Vincent Adatte

CINÉMA Sur le mode de la docufiction, le cinéaste valaisan Wilfried Meichtry restitue dans «Jusqu’au bout des rêves» la relation amoureuse qui lia l’écrivaine Katharina von Arx et le photographe Frédéric Drilhon.

Auteur indépendant et scénariste, Wilfried Meichtry est diplômé en histoire et littérature allemande. Né en 1965 en Valais, il a été le lauréat du Berner Buchpreis en 2007. Depuis, ll s’est lancé dans le cinéma est présente aujourd’hui son premier long métrage. Interview.

Comment en êtes-vous venu à tourner votre premier long métrage?

Tout est parti de mon chef opérateur, Pierre...

À lire aussi...

Bons plansSi on sortait ce week-endSi on sortait ce week-end

Si on sortait ce week-end

Un concert de prestige à Crans-Montana, du cirque et les enjeux du temps à Crans toujours, du rock en alpage à Bruson,...

  05.08.2020 21:00

LoisirsSaillon: une petite sortie à la Maison du marbre pour découvrir un patrimoine historique uniqueSaillon: une petite sortie à la Maison du marbre pour découvrir un patrimoine historique unique

ManifestationMonthey: les apéros folkloriques sont de retour pour rythmer les samedis de l’étéMonthey: les apéros folkloriques sont de retour pour rythmer les samedis de l’été

CinémaDes soirées drive-in pour se faire une toile sous les étoilesDes soirées drive-in pour se faire une toile sous les étoiles

Des soirées drive-in à gogo

A Verbier, dans le val d’Illiez et à Collombey-Muraz, les cinéphiles auront courant août de multiples occasions de se...

  05.08.2020 14:00

VisiteA Pinsec, plus de 500 outils racontent les métiers d’autrefoisA Pinsec, plus de 500 outils racontent les métiers d’autrefois

Top