06.03.2019, 14:00

Chansons et humour à l’affiche lors des soirées annuelles du groupe patoisant de Fully

chargement
Les comédiens sont prêts pour leurs deux soirées annuelles à la salle de Charnot.

Théâtre Une intrigue comique, des chants en patois et bien d’autres choses encore attendent le public lors des soirées traditionnelles de Li Brëjoyoeü en cette fin de semaine à Fully.

Une soirée traditionnelle faite de chansons et d’humour, voilà ce que propose le groupe patoisant de Fully Li Brëjoyoeü – les Brisoleurs en français –  à l’occasion de ses soirées annuelles prévues les vendredi 8 et samedi 9 mars à la salle de gymnastique de Charnot.

Interprètes, acteurs et comité se sont activés plusieurs mois durant afin que tout soit prêt. Auteur et metteur en scène, Raymond Ançay définit l’état d’esprit de chacun: «Chaque année, c’est le même sentiment qui nous envahit avant la première. On a hâte de lever le rideau, mais un peu d’appréhension nous habite quand même, ce qui est parfaitement normal, je pense.»

Après quelques chants en patois, un sketch sur les moloks servira de mise en bouche. «Ce texte écrit en français par Marcia Grange a été traduit en patois par mes soins pour bien comprendre que trier, c’est pas sorcier», souligne Raymond Ançay. La soirée se poursuivra par la lecture d’une lettre surprise par la présidente des patoisants Josiane Grange.

Après l’entracte, les acteurs entreront en scène avec une pièce de théâtre en patois. «Il s’agit d’une intrigue comique en trois actes qui parle du vieux Louis qui est trop souvent laissé seul à la maison. Cela lui permet d’avoir beaucoup de temps pour penser et prévoir la gestion de certaines choses, d’autant plus que le vieux Louis, âgé de 90 ans, est malin comme un diable…»

A la fin de chaque soirée, les patoisants de Fully offrent une tournée générale! A noter enfin qu’une traduction simultanée sur grand écran permet aux spectateurs de tout comprendre…

A lire aussi: Les patoisants en scène

 

Infos pratiques

Vendredi 8 et samedi 9 mars à 20 heures à la salle de gymnastique de Charnot, à Fully. Entrée: 15 francs (gratuit jusqu’à 18 ans). 
 


Top