«Ce que j'aime aux Jeurs, c'est...»

chargement

Mon village Le hameau des Jeurs, juché sur les hauts de la commune de Trient, compte vingt habitants à l'année. Céline Gay des Combes apprécie la quiétude des lieux.

 26.06.2018, 16:00
Céline Gay des Combes apprécie la quiétude des Jeurs pour assouvir sa passion pour son instrument, la harpe.

Les Jeurs, vous connaissez? Situé sur le territoire de la commune de Trient, ce petit coin de pays perché à un peu plus de 1300 mètres d’altitude fait le bonheur de sept familles domiciliées à l’année. Céline Gay des Combes, 37 ans, y habite depuis juillet 2014 en compagnie d’Olivier, son mari, et d’Anaé, 5 mois. Construite sur une parcelle familiale, leur maison entourée de verdure respire le calme et la tranquillité propices aux activités de Céline, harpiste au sein du Geneva Camerata et enseignante au Conservatoire populaire de Genève. Céline Gay des Combes œuvre aussi en qualité de directrice artistique pour le 9e festival d'Orgues, musiques et cimes qui aura lieu cette année du 5 au 11 août dans la vallée du Trient.


Qu’est-ce qui fait la richesse de ce coin de pays?
Son côté paisible, reposant et très simple, un vrai petit paradis magique pour notre famille. La faune et la flore des Jeurs y sont exceptionnelles. Nous avons la chance de recevoir régulièrement la visite de deux écureuils qui tapent à la fenêtre. Un cerf passe parfois nous faire coucou. Ce printemps, une vingtaine de biches n’étaient pas loin de la maison. On a eu le privilège de voir le gypaète barbu il y a peu. Ce hameau a bercé toute mon enfance et il a nourri ma musique, un peu comme Debussy, l'un de mes compositeurs préférés, qui s’est beaucoup inspiré de la nature pour réaliser l’ensemble de son œuvre.

Un endroit pittoresque que vous aimez faire découvrir…
Il y a les gorges mystérieuses de Tête Noire où coule l’Eau Noire, situées en contrebas des Jeurs. Par ailleurs, en automne 2015, un arbre carbonifère datant de 300 millions d’années avant Jésus Christ a été découvert aux Jeurs. Il est aujourd’hui exposé dans un musée à Sion.

Le bistrot où vous aimez vous rendre à l’heure de l’apéro…
Il n'y a pas de bistrot aux Jeurs. En revanche, on peut y trouver un merveilleux Bed&Breakfast exploité par Manuela et Jacky Gay-Crosier. Il y a sinon la yourte à Trient qui est aussi très sympa.

Un lieu où vous appréciez de vous ressourcer…
Aux Jeurs, tout est ressourcement. Il y a cependant deux lieux que j’apprécie beaucoup, Fénestral et le Bel Oiseau, situés sur l’autre versant de la vallée, juste en face de chez nous. Nous y surplombons notre maison, nous donnant un peu l’impression de voler comme un aigle.

La manifestation qui vous séduit…
Le festival Orgues, musiques et cimes, naturellement! Du 5 au 11 août, le programme de la 9e édition prévoit des académies d’été pour orgue, harpe, chant et saxophone avec des professeurs merveilleux et passionnés dont Arianna Savall. Il y aura aussi des concerts entre Vernayaz et Chamonix avec des musiciens prestigieux.

Qu’est-ce que vous aimeriez voir évoluer…
Je me sens déjà très chanceuse de vivre ici. Alors, je dirais de continuer à préserver toute cette belle nature en essayant de trouver une solution pour la gestion des déchets plastiques.

A lire aussi : «Ce que j’aime à Champéry, c’est...»

En savoir plus : La manifestation préférée de Céline Gay des Combes

 

Vous voulez partager l'amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivalStromae, première tête d’affiche de Paléo 2022Stromae, première tête d’affiche de Paléo 2022

L’interview culturelleYann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»Yann Lambiel: «Quand j’entends le mot «culture», je sors… de chez moi!»

Lieu insoliteSaint-Gingolph: la châtaigneraie, un patrimoine qui revitSaint-Gingolph: la châtaigneraie, un patrimoine qui revit

Saint-Gingolph: la châtaigneraie revit

Considérée comme l’une des plus vastes d’Europe au XIXe siècle, la châtaigneraie de Saint-Gingolph fait l’objet d’une...

  21.10.2021 17:00
Premium

vernissageMeimuna: «Nos chansons ont de l’avance sur nous»Meimuna: «Nos chansons ont de l’avance sur nous»

CultureLe réalisateur Tristan Aymon a obtenu une nouvelle distinctionLe réalisateur Tristan Aymon a obtenu une nouvelle distinction

Tristan Aymon réalise des rêves

Le Valaisan qui détient un Léopard d’argent et d’autres distinctions vient encore de remporter une récompense au Nordic...

  21.10.2021 08:00

Top