09.04.2019, 15:30

«Ce que j’aime au Bourg, c’est…»

chargement
1/2  

Mon quartier Jacques Vuignier est un Bordillon pur sucre. Il apprécie ce petit coin de Martigny pour son charme, son authenticité et son dynamisme.

Sa moustache ne passe jamais inaperçue. A Martigny-Bourg, Jacques Vuignier est connu comme le loup blanc. Il y réside depuis belle lurette et y a ses habitudes. Président de la fanfare municipale Edelweiss et de la Fondation Moulin Semblanet, il déploie une intense activité en faveur de la communauté locale.

Qu’est-ce qui fait la richesse de votre quartier?

Le Bourg, c’est d’abord une rue qui vaut le coup d’œil avec ses habitations aux façades colorées, ses terrasses de bistrots et ses habitants qui ont la particularité de faire partie du quartier. On ne dit pas, j’habite à Martigny ou au Bourg, mais on dit qu’on est Bordillon! Les commerces y connaissent un succès certain. Il y a notamment une épicerie, une fromagerie, deux boucheries très courues et une boulangerie, Le Croissant de Lune, devant laquelle on fait la queue jusque dans la rue le dimanche matin. Depuis quelques mois, une deuxième boulangerie, Les Délices, a ouvert ses portes. N’oublions pas les pintes et les restaurants où l’on mange très bien. Il fait bon vivre dans le quartier, vraiment!

Un endroit pittoresque que vous aimez faire découvrir?

Il est impossible de ne citer qu’une seule curiosité architecturale. Au sommet de la rue, il y a la crypte avec son arbre sur le toit. La Grange à Emile, la galerie du Bourg de Jean-Michel Guex, le moulin Semblanet et ses quatre roues à aubes, la place du Bourg avec le bâtiment emblématique des 3 couronnes, la maison de la Grenette et l’église à la rue du Rossetan valent le détour.

Le bistrot dans lequel vous vous rendez à l’heure de l’apéro?

Vous dire dans quel bistrot prendre l’apéro, c’est difficile. Il m’arrive assez souvent de m’arrêter en journée dans l’un ou l’autre, sans préférence. Je le fais volontiers après la répétition de la fanfare.

Un lieu pour vous ressourcer?

Pouvoir m’asseoir sur une terrasse en compagnie d’amis ou me balader dans le quartier, ça me fait le plus grand bien. Je peux ainsi voir de plus près l’évolution d’un lieu en pleine mutation.

La manifestation qui vous plaît?

Depuis quelques années, le Bourg a repris des couleurs. Plusieurs manifestations me séduisent, notamment les Saveurs bordillonnes, le vide-grenier, le Festival de la Grange, la Foire du lard, les Jeudis Jazzy et les vendredis musicaux de l’Association du quartier du Bourg.

Ce que vous voudriez voir évoluer ou aboutir?

Avec la construction du parking souterrain à Semblanet et le nouvel aménagement de la rue principale, j’espère que cet axe deviendra entièrement piéton à partir de 18 h 30 ou 19 heures tous les jours de la semaine, cela afin de permettre aux habitants du quartier et à nos visiteurs de jouir pleinement du charme de l’endroit.

 

A lire aussi: «Ce que j’aime à Torgon, c’est…»

 

Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top