24.09.2019, 15:30

«Ce que j’aime à Trient, c’est…»

chargement
1/2  

Mon village Employée communale et membre de plusieurs sociétés locales, Natalie Blanc est une figure incontournable au sein de la communauté triennarde.

Assistante du secrétaire communal Christian Goumand depuis 2001, secrétaire du ski-club et de la société de développement de Trient, active dans l’organisation de l’Ultra Trail du Mont-Blanc, Natalie Blanc s’implique fortement dans la vie du village.

Qu’est-ce qui fait la richesse de votre village?

Le calme, la nature préservée et l’authenticité de ses habitants. Ce sont des gens vrais, comme l’on dit. J’apprécie le caractère et la sincérité qui animent les acteurs de cette communauté montagnarde au sein de laquelle la Riddane d’origine que je suis se sent parfaitement à l’aise. La preuve, je travaille à Trient depuis bientôt vingt ans.

Un endroit ou une curiosité que vous aimez faire découvrir…

J’en citerai deux. Il y a d’abord la nouvelle passerelle du Bisse de Trient qui relie le sommet du Col de la Forclaz à la buvette du Glacier, un lieu idyllique où il fait bon s’arrêter. Inaugurée en juin dernier, elle a été installée à la suite de l’éboulement survenu au début 2018 dans notre région. Les ingénieurs et les ouvriers ont réalisé un travail remarquable dans des conditions parfois périlleuses. Je souhaite aussi mettre en avant l’église de Trient, dont la couleur rose de la façade suscite l’admiration des gens de passage. 

Le bistrot dans lequel vous vous rendez à l’heure de l’apéro?

A Trient, il n’y a pas d’établissement public ouvert en permanence. Plutôt fréquentés par les randonneurs, le Mont-Blanc et la Grande Ours sont accessibles de juin à septembre. Personnellement, j’adore me rendre à la yourte installée près du téléski en hiver et au Peuty, au sommet du village, pendant les mois d’été. C’est là qu’il faut être à l’heure de l’apéro.

Un lieu pour vous ressourcer?

Le sentier des gorges mystérieuses de Tête-Noire qui conduit à la grotte aux Nymphes. Tracée sous forme de boucle, la balade au cœur d’une nature pittoresque se mérite. Il faut garer son véhicule sur le parking situé à l’intersection de la route cantonale et de celle qui mène aux Jeurs. Je conseille d’entamer la balade côté gauche.

La manifestation qui vous plaît?

J’apprécie toutes les manifestations organisées par la SD. J’ai cependant un petit coup de cœur pour les troupes théâtrales, à l’exemple de la Compagnie Zoé, que nous recevons régulièrement à la salle communale. Permettez-moi par ailleurs de profiter de cette tribune pour annoncer la venue à Trient de l’humoriste Jean-Louis Droz le 25 octobre.

Ce que vous voudriez voir évoluer ou aboutir?

La rénovation de la résidence du Glacier se poursuit avec l’aménagement par la commune d’une épicerie, d’un lieu de rencontre, d’une salle de spectacle dans les combles, d’un petit musée sur l’histoire locale et de plusieurs appartements. Cette réhabilitation devrait être achevée d’ici à 2021.

A lire aussi: «Ce que j’aime à Derborence, c’est…»
 

Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TourismeLe chemin du bisse de Trient désormais accessible à tousLe chemin du bisse de Trient désormais accessible à tous

Le coin des famillesEntre le val Ferret et la vallée du Trient, les enfants jouent et apprennent avec Charlotte la MarmotteEntre le val Ferret et la vallée du Trient, les enfants jouent et apprennent avec Charlotte la Marmotte

Top