09.10.2018, 15:30

«Ce que j’aime à Saint-Pierre-de-Clages, c’est…»

chargement
1/2  

Mon Village Chantal Pralong-Costa apprécie beaucoup le côté culturel mais aussi authentique de la localité au cœur des vignes.

Décoratrice pour une grande chaîne de magasins, Chantal Pralong-Costa est aussi une artisane qui travaille le cuir.  Elle signe des créations personnalisées. Elle pose son stand deux fois par mois au Marché de la vieille ville de Sion. Elle a par ailleurs créé il y a quatre ans le personnage de Firmin, dont on peut suivre le quotidien sur Facebook. Le bonhomme jovial, positif, parfois révolté compte 3800 amis et «défend des valeurs comme la tolérance et l’égalité».

Ce qui fait la richesse de votre village?

C’est le village suisse du livre avec ses bouquinistes ouverts toute l’année, à quelques pas de la très belle église avec son clocher octogonal. Une vraie splendeur. Lorsque j’étais en apprentissage, je l’avais déjà découverte avec ma classe. J’aime beaucoup venir y méditer.

Un endroit pittoresque que vous aimez faire découvrir?

La Potagère. C’est un lieu incroyable, on voit que tout y est fait avec amour. Jean-François et Marie-Cécile Buchard sont propriétaires de cet endroit qui a une âme. Souvent, lorsqu’il fait beau, je sors de mon atelier et je vais m’installer à l’extérieur sous la treille.

Le bistrot dans lequel vous vous rendez à l’heure de l’apéritif?

A la Pinte avec les fresques peintes par Albert Chavaz dans les années 1940. J’apprécie son ambiance et son côté authentique. Sa terrasse est en sus très agréable.

Un lieu où vous vous ressourcez?

Le bas marais d’importance nationale d’Ardon et de Chamoson qui a été revalorisé. Ce n’est pas loin, à environ 500 mètres du centre. J’ai découvert les lieux par hasard en me promenant. On peut y observer des oiseaux, beaucoup de grenouilles. On peut dire qu’on se balade dans un petit coin de paradis, sauvage et tranquille. Je vais parfois m’asseoir sur les falaises du côté d’Ardon. Je peux y contempler toute la commune de Chamoson. La vue sur les vignes est magnifique. J’aime prendre des photographies des parcelles qui prennent des couleurs différentes en automne.

La manifestation qui vous séduit?

La Fête du livre le dernier week-end d’août. J’adore lire et on y trouve des trésors. Il faut farfouiller. J’y ai déniché une ancienne édition du «Petit Prince» dont je suis fan. J’aime également observer le travail des professionnels qui exercent des métiers en rapport avec la lecture, l’écriture.

Ce que vous voudriez voir évoluer?

Je salue les samedis littéraires mais mon rêve serait de pouvoir fréquenter un café des philosophes où chacun aurait la chance de se rencontrer pour échanger. Pas besoin de prendre rendez-vous et on aurait l’occasion d’y parler de choses qui nous touchent. Ce serait aussi fantastique de créer des maisons d’habitation avec des colocations.

 

Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à 
pcv@lenouvelliste.ch

 

En savoir plus : «Ce que j’aime à Saint-Maurice, c’est…»

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HumourIl joue dans toute la Romandie, il cartonne, Yann Marguet nous confie les dessous de son spectacleIl joue dans toute la Romandie, il cartonne, Yann Marguet nous confie les dessous de son spectacle

MiamLa table d’hôtes de Cité Printemps conjugue bons petits plats, solidarité et assaisonnement culturelLa table d’hôtes de Cité Printemps conjugue bons petits plats, solidarité et assaisonnement culturel

ConvivialitéEt si on partageait un dîner dans des salles à manger différentes?Et si on partageait un dîner dans des salles à manger différentes?

ThéâtrePierre-Isaïe Duc ou le jeu comme un miroirPierre-Isaïe Duc ou le jeu comme un miroir

ManifestationFully: Arvine en Capitale, le salon de référence d’un vin emblématique du vignoble valaisanFully: Arvine en Capitale, le salon de référence d’un vin emblématique du vignoble valaisan

Top