11.02.2020, 15:30

«Ce que j’aime à Saint-Gingolph, c’est…»

chargement
Vincent Moulin apprécie de vivre sur les rives de la Morge, dans un village à cheval sur la frontière.

Mon village Vincent Moulin affectionne la localité transfrontalière, nichée entre lac et montagne. Un lieu dont on dit qu’on y danse une fois par mois…

Il habite à Saint-Gingolph depuis sa naissance en 1991 et affectionne ce coin de pays tout au bout du canton. Vincent Moulin partage son temps entre son travail de dessinateur en génie civil à Martigny et ses nombreux engagements bénévoles au village, pour la musique, le développement du tourisme, le sauvetage ou diverses manifestations, dont la Fête de la châtaigne qu’il préside. Passionné de montagne et de sport, cet amoureux du lac apprécie de vivre sur ses rives.

Qu’est-ce qui fait la richesse de votre village?

Sa situation géographique, entre lac et montagne, et la frontière qui le coupe en deux ont forgé le caractère bien trempé des Gingolais. Nous sommes très attachés à notre territoire. Pour preuve, nous comptons plus de 20 associations. C’est un symbole fort de la mobilisation des habitants pour faire vivre ce lieu toute l’année.

Un endroit ou une curiosité que vous aimez faire découvrir?

Le quartier historique au cœur du village avec le château est sans doute le lieu où j’aime passer du temps car c’est l’endroit où tout se passe. La Fête de la châtaigne, les marchés franco-suisses mais aussi les départs des principaux cortèges ou encore les mariages civils dans la magnifique salle du billard au château.

 

 

Le bistrot dans lequel vous vous rendez à l’heure de l’apéritif?

Nous aimons bien faire le tour des commerçants lors de l’apéro mais s’il fallait en choisir un, ce serait chez Fred, au Café de la Navigation. Un vrai bistrot à la française où les tournées de galopins peuvent s’enchaîner à une vitesse folle.

Un lieu pour vous ressourcer?

C’est dur de choisir. Entre lac et montagne, nous sommes des marins d’eau douce l’été et des montagnards l’hiver! J’ai une légère préférence pour les montagnes au-dessus de Saint-Gingolph, que ce soit à pied ou à skis de randonnée. Nous avons une région alpine sauvage sans remontées mécaniques avec une vue imprenable sur le bassin lémanique et le Mont-Blanc, un joli terrain de jeux à côté de la maison!

La manifestation qui vous plaît?

La Fête de la châtaigne, évènement incontournable de l’année pour tous les Gingolais! Mais nous avons la chance d’avoir beaucoup de manifestations durant l’année. On aime dire qu’on danse au moins une fois par mois à Saint-Gingolph.

Ce que vous voudriez voir évoluer ou aboutir?

La ligne ferroviaire RER Sud-Léman. Sa réouverture permettra de réduire le trafic frontalier journalier mais aussi de rejoindre Genève ou Evian pour prendre le TGV plus rapidement. Nous sommes confrontés au quotidien aux problèmes liés à la route: accidents, bouchons, qualité de l’air… Une solution multimodale entre le train, la voiture mais aussi le bateau permettra dans un avenir proche une réduction du trafic journalier.


A lire aussi: «Ce que j’aime à Grône, c’est…»
 

Vous voulez partager l’amour de votre ville ou de votre village?
Contactez notre rédaction Près de Chez Vous par courriel à pcv@lenouvelliste.ch

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

GourmandiseCrans-Montana: Choc Altitude va magnifier le chocolatCrans-Montana: Choc Altitude va magnifier le chocolat

Bons plansÇa se passe près de chez vous ce week-endÇa se passe près de chez vous ce week-end

HumourFrédéric Recrosio à Boulimie: «La ligne, ça sera le risque, le pas de côté»Frédéric Recrosio à Boulimie: «La ligne, ça sera le risque, le pas de côté»

Si on sortaitLes bons plans de la rédaction culturelle du "Nouvelliste"Les bons plans de la rédaction culturelle du "Nouvelliste"

Les bons plans du "Nouvelliste"

Des artistes en duo à la Grenette, les objets cultes des années 80 au Petithéâtre, l'EDHEA en sortie eu TLH de Sierre,...

  26.02.2020 20:00

Se soigner autrementMartigny: le salon valaisan Santé & bien-être, grande vitrine des médecines naturelles actuellesMartigny: le salon valaisan Santé & bien-être, grande vitrine des médecines naturelles actuelles

Top